Jolies Choses #7

Voici mi-septembre arriver et avec lui les derniers jours de l’été ! Comme d’habitude, je vous propose aujourd’hui de découvrir mes derniers coups de cœur non-littéraires.
Il n’y en a pas beaucoup ce mois-ci puisque j’ai passé environ deux semaines à ne pas bouger beaucoup de mon appartement pour cause de dents de sagesse enlevées (j’en parlais dans mon bilan mensuel), et le temps d’être complètement rétablie du premier côté, j’ai enchaîné de suite avec le second ! J’en ai donc profité pour faire un marathon de films et de séries tout en me faisant chouchouter donc je suis bien loin d’être à plaindre, mais j’ai franchement hâte de pouvoir à nouveau retourner à mes activités normales (le sport commence sérieusement à me manquer).

S-Town

s_town.png

J’écoutais beaucoup de podcasts, émissions radios et séries audio quand j’étais au collège, quand tout le monde ou presque écoutait Le Donjon de Naheulbeuk et compagnie (j’étais pour ma part très fan de Reflets d’Acides), mais je n’étais jamais retourné à ce type d’écoute depuis. Depuis quelque temps les podcasts reviennent peu à peu à la mode, avec de nombreuses émissions encensées de-ci de-là, sans que je ne parvienne vraiment à me motiver à essayer les plus connues. C’est cette vidéo de Buffy Mars qui m’a convaincue de donner sa chance à S-Town car ce qu’elle en dit m’intriguait beaucoup, et je ne regrette pas : c’est passionnant !
Sans en dévoiler trop, sachez que tout commence quand un habitant d’une petite ville au fin fond de l’Alabama appelle le journaliste pour lui expliquer qu’un meurtre a eu lieu dans sa ville : tout le monde le sait, tout le monde connaît le coupable, mais personne n’en parle et ne fait rien alors que le meurtrier se pavane sans se cacher.
L’intrigue part dans un chemin complètement inattendu et nous transporte un peu où il le veut : tout est vrai puisque c’est du journalisme d’investigation, mais les rebondissements sont parfois assez fous. Attention, certains sujets abordés sont très durs et ce n’est pas vraiment du divertissement au sens propre du terme, mais la découverte de l’ambiance très particulière de cette ville de redneck est assez fascinante.
Je précise également tout de suite que c’est en anglais : il y a une transcription disponible à chaque épisode (et très utile, parce que quand ce sont des conversations téléphoniques et que l’interlocuteur a un accent à couper au couteau je n’aurai rien compris sans) mais si vous ne vous sentez pas un minimum à l’aise avec la langue, passez votre chemin.
Brian Reed, le journaliste, a fait d’autres podcast dont les mérites sont régulièrement vantés et que je compte bien découvrir plus tard !

S-Town
7 épisodes d’environ une heure disponibles gratuitement ici


Gilmore Girls – Saison 1

gilmore_girls.png

Je n’avais jamais regardé Gilmore Girls durant sa diffusion en France au début des années 2000 donc pas d’effet nostalgie pour moi : je l’ai commencée à force de lire des avis positifs mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre, craignant un peu quelque chose de très gnangnan. J’ai finalement terminé la première saison et c’est une super découverte !
Gilmore Girls, pour ceux qui comme moi ne savaient rien dessus, c’est la vie de Lorelai et de sa fille Rory, 16 ans, qu’elle a eu elle-même à 16 ans et élevée seule. Et… voilà. Pas vraiment de rebondissements, de tragédies, d’envolées lyriques, ce n’est même pas hilarant, par contre c’est très attachant : les personnages sont adorables et je prends vraiment plaisir à les retrouver à chaque épisode. C’est plein d’esprit, très bienveillant, ça met de bonne humeur et c’est touchant. J’aime beaucoup également les multiples discussions sur des romans et films puisque j’ai sensiblement les mêmes goûts que ceux de Rory. Au niveau de la réalisation, rien à signaler, c’est très basique et assez kitsch par moments (le générique est l’archétype des années 90/2000) mais j’aime pour le moment beaucoup plus que je ne l’aurais cru !
Ce n’est pas une série qui me donne envie d’enchaîner épisode sur épisode, mais en lancer un de temps à autres me fait à chaque fois très plaisir.

Gilmore Girls
Disponible sur Netflix
Huit saisons terminées de 22 épisodes chacune


The Big Sick

the_big_sick.png

Je ne savais rien de ce film avant de le commencer, si ce n’est que le scénario, écrit par Kumail Nanjiani, est tiré de sa propre vie et de sa rencontre avec son épouse, Emily V. Gordon. C’est d’ailleurs lui qui joue son propre rôle tandis que celui de sa femme est interprété par Zoé Kazan. Et c’est une très belle surprise, alors même que je connaissais très peu l’acteur. The Big Sick est une comédie romantique dont l’atmosphère m’a fait parfois beaucoup penser à la série Master of None (comme Aziz Ansari, Kumail Nanjiani est issu de l’immigration pakistanaise et parle des problématiques que ça implique aux USA, des relations amoureuses quand on a la trentaine et du monde de la comédie et du stand-up). Les acteurs sont super, c’est émouvant et parfois adorable, et l’incroyable Bo Burnham joue un rôle secondaire, ce qui m’a remplie de joie (si vous ne le connaissez pas ses spectacles me font mourir de rire quand ils ne provoquent pas des remises en question métaphysiques. Un petit aperçu ici !).
Bref, un bon petit film juste, touchant et romantique juste ce qu’il faut, sans niaiserie, que je vous conseille !

The Big Sick, Michael Showalter
2017, 2h04


Le Seigneur des Anneaux

seigneur_des_anneaux.png

Alors là ce n’est pas duuuu tout une découverte, loin de là, puisque Le Seigneur des Anneaux est l’un de mes films préférés. Mon père m’avait emmené voir le premier à sa sortie en salle et j’en étais ressortie à la fois terrifiée et époustouflée par ce que je venais de découvrir (j’avais donc menti à ma mère – très mal d’après elle – en lui disant que non, ça ne faisait pas du tout peur, histoire d’avoir le droit de voir la suite quand elle sortirait). Depuis c’est un peu ma madeleine de Proust, vue et revue presque chaque année depuis que j’ai neuf ans. Mais cela faisait quelques années que je ne m’y étais pas replongée et l’univers me manquait. Comme l’opération des dents de sagesse m’a assignée à résidence pendant quelques jours, j’ai prévu le coup : vidéo projecteur et intégrale du Seigneur des Anneaux en version longue pour occuper mon weekend.
Et ça m’a fait très, très plaisir de retourner en Terres du Milieu même si je connais globalement l’intégralité des films par cœur. Aragorn le beau gosse, Legolas la madame Irma de la météo, Sam-laissez-moi-porter-votre-fardeau-monsieur-Frodon, revoir la série c’est un peu retrouver des amis et toute une époque où je les regardais en boucle avec mes copines ou ma famille, anticipant nos répliques préférées. Alors objectivement, ça a un peu vieilli et certains effets spéciaux ou de montage sont un chouïa cheap, mais je m’en fous, j’ai tout bonnement zéro sens critique face à ce film. Promis juré, l’an prochain je lis tous les romans (eh oui je suis une bien mauvaise fan, j’ai lu uniquement le premier volume quand le premier film et sorti et un bout de la suite en diagonale parce que mon père ne voulait pas me spoiler qui allait mourir ou non).

Le Seigneur des Anneaux (version longue), Peter Jackson
La Communauté de l’anneau, 2001, 3h48
Les Deux Tours, 2002, 3h55
Le Retour du Roi, 2003, 4h23


Et vous, quels ont été vos coups de cœur du mois ?

Publicités

17 réflexions sur “Jolies Choses #7

  1. Salut ! Tout d’abord, bon rétablissement pour les dents de sagesse. T’as raison de bien en avoir profité ! J’adore écouter des podcasts, alors j=’écouterai probablement celui-là (quand j’aurai le temps haha), les podcasts c’est super pratique dans les transports en commun !
    J’ai jamais vu Gilmore Girls, mais tout le monde en dit tellement du bien que je vais sans doute m’y mettre :3.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ces découvertes, ce rendez-vous est vraiment très cool 🙂
    Je note S-Town, j’ai découvert la magie des podcasts quand j’ai commencé à passer du temps dans le métro, et depuis j’écoute assidûment 2 Heures de Perdues et le Cosy Corner 🙂 Là l’expérience a l’air différente, vu que c’est scénarisé, mais ça m’intrigue beaucoup !
    Et trop chouette que tu aimes Gilmore Girls ! J’avais commencé à regarder complètement par hasard, j’avais aussi peur du côté cucul, et je suis tombée vraiment sous le charme, c’est hyper feel-good 🙂 Du coup j’ai tout dévoré en peu de temps, et je ressors un épisode de temps en temps parce que ça fait toujours du bien 😉

    Aimé par 1 personne

    • Je note les deux podcast, merci 🙂 Et en effet, S-Town est vraiment une histoire, réelle certes mais scénarisé, donc c’est une expérience assez particulière !
      Oui je suis super contente aussi, j’avais vraiment quelques appréhensions et je suis ravie qu’elles aient été injustifiées ! C’est vraiment la série réconfort parfait pour l’arrivée des jours pluvieux, j’ai bien choisi mon moment 🙂 Tu as pu regardé la toute dernière saison ? On m’a dit que la qualité était en deçà

      Aimé par 1 personne

      • Oui j’ai regardé la dernière ! Difficile à dire, ça faisait déjà un an ou deux que j’avais vu les autres, donc l’effet nostalgie était bien en place et j’étais trop contente de revoir tout le monde 😉 mais certains personnages m’ont surprise, je suis pas méga enchantée de l’évolution de Rori par exemple.. Tu me diras 😉

        Aimé par 1 personne

  3. Nous sommes bien évidemment en plein re re re visionnage des versions longues du Seigneur des anneaux et du Hobbit après avoir passés l’été en Terre du milieu! Les petits loups (qui n’ont quand même pas tout vu non plus), sont capables de citer la plupart des répliques cultes et jouent à Aragorn et Legolas!
    J’ai bien envie de me mettre aux podcasts (j’ai notamment entendu beaucoup de bien de l’émission La poudre de Lauren Bastide), mais je ne trouve jamais le bon moment en fait! Non que je me plaigne de ne pas avoir de temps de transport puisque je télétravaille, hein!

    Aimé par 1 personne

    • Rolalah le rêve, tu as pu voir des bouts de paysages du film alors ? Ils doivent être aux anges (enfin je parie que les parents le sont aussi).
      J’ai entendu beaucoup de bien également de La Poudre, et pour chez moi je réserve les podcast à la préparation des repas ou le ménage… mais c’est vrai que les transports en commun, c’est le plus pratique là dessus !

      J'aime

      • C’est le papa le grand fan! On a vu les lieux de tournage d’Edoras et des champs du Pélénor et sinon, partout où nous nous sommes promenés, nous avions l’impression d’être en Terre du milieu. C’était vraiment magique!
        Ah maintenant je comprends mieux pourquoi je n’ai pas le temps d’écouter des podcasts: j’ai des enfants! 🙂

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s