C’est le 1er, je balance tout ! #13

En février, j’ai fêté à la fois mon anniversaire et celui du blog, ça a été un chouette mois qui est passé très, très rapidement ! Côté lecture j’ai repris cette semaine Jérusalem d’Alan Moore après une petite pause à la fin de la première partie. C’est un truc assez fou, je commence à cerner mieux où l’auteur veut nous emmener et j’ai hâte de pouvoir vous en parler plus en détail (mais au train où je vais, il ne sera pas terminé avant avril/mai). En parallèle je me concentre sur des lectures plus courtes histoire de ne pas saturer, les prochains pavés attendront la fin de Jérusalem !

Sur ce, voici comme d’habitude le bilan mensuel (dont les règles sont rappelées sur le blog de Lupiot). Si mon avis sur l’un des livres affichés dans l’image bilan vous intéresse, n’hésitez pas à me le demander en commentaire. Pas beaucoup de liens ce mois-ci : j’ai eu moins de temps que d’habitude à consacrer à mes lectures internet et j’ai en plus oublié d’en sauvegarder la plupart, oups !

jebalancetout13.png
En février j’ai lu 7 romans, 3 mangas, une pièce de théâtre et un essai

Top :

  • Les années du crépuscule de Sawako Ariyoshi : un roman qui n’est malheureusement plus édité en France (merci la bibliothèque) alors qu’il est encore sur plein d’aspects terriblement d’actualité. Je me faisais la réflexion dernièrement que j’aurais aimé lire de la littérature japonaise féministe, eh bien c’est chose faite. Sawako Ariyoshi raconte la vie d’une femme gérant son foyer et son travail dans les années soixante-dix, dont la vie va se compliquer après le décès de sa belle-mère, la laissant seule à devoir s’occuper de son beau-père, sénile. C’est un roman très frontal, qui n’hésite pas à rentrer dans certains détails très bruts et ce n’est pas toujours facile à lire, mais il y a une très belle réflexion sur la place de la femme et des personnes âgées dans la société japonaise de l’époque. Il semblerait que ce fût un best-seller à sa parution, et je me demande à quel point le Japon a évolué sur ces points depuis ! Je vous le conseille chaleureusement si vous arrivez à mettre la main dessus.
  • Le tumulte des flots de Yukio Mishima : j’aime beaucoup l’auteur donc j’ai aimé ce roman, sans surprise. Pas grand chose à dire dessus, mis à part que c’est certainement le plus accessible et le plus doux que j’ai pu lire de lui pour le moment !
  • Coup de cœur pour Le livre d’un été de Tove Jansson et Peau de Dorothy Allison mais je vous en reparle bientôt.

Flop :

  • Claudine s’en va de Colette : je n’y ai trouvé aucun intérêt, changer de narratrice pour l’insipide Anne était un assez mauvais choix et j’ai eu peine à croire à son évolution très rapide (qui sur le papier aurait pu tout à fait m’accrocher).
  • La forêt des ombres de Franck Thilliez : deuxième lecture du défi 12 mois, 12 amis, 12 livres et première fois que je découvre l’auteur.
    Sur le fond, l’histoire est bien glauque et torturée comme il faut, avec quelques surprises de ci de là et des personnages tous détestables contribuant bien à l’ambiance poisseuse. Je pense que si je l’avais vu plutôt que lu j’aurai passé un très bon moment. Le vrai souci c’est l’écriture, mais alors oh boy. Points de suspension everywhere.
    J’ai fait une saturation des points de suspension. J’ai compté parfois une vingtaine de points de suspension par pages. Ça fait beaucoup de points de suspension. Il y en a dans les dialogues, dans les descriptions, partout :'(. L’autre souci et c’est plus grave (après tout, on peut avoir une passion points de suspension), c’est l’utilisation parfois complètement incorrecte syntaxiquement de la ponctuation.
    Exemple :

    « David posa Clara, son sac à dos, inspira un grand coup. »

    On est d’accord que le sac à dos de David s’appelle Clara dans cette phrase ? Alors évidemment, avec le contexte, une fois le moment de surprise passé on comprend que Thilliez a utilisé la virgule pour énumérer : David pose Clara, pose son sac à dos, puis inspire un grand coup. Sauf que les groupes de mots ne sont pas de même nature et c’est donc ici une virgule d’incise, transformant une petite fille nommée Clara en sac à dos.
    Bref, c’est maladroit.


Sur le Web

ailleurs13.png
À gauche : Charmant Petit Monstre      À droite : Le Fossoyeur de Films

Sujets littéraires :

  • Deux critiques de Notre Dame de Paris de Victor Hugo aussi chouettes l’une que l’autre : chez le Charmant Petit Monstre pour un avis riche en gif (et vraiment très drôle), chez Maned Wolf pour un avis très précis et qui m’a rappelé toutes mes impressions lorsque j’avais lu ce roman.
    J’ai très envie de le relire maintenant (et peut-être que cette fois-ci j’aurai le courage de m’enfiler les dizaines de dizaines de pages de descriptions que j’avais zappé sans honte la première fois)(j’avais ignoré tout autant les chapitres sur Napoléon et Waterloo dans Les Misérables : abrège Totor, abrège)

Il n’y a pas que les livres dans la vie :


Ce que j’ai fait de mieux ce mois-ci :

J’ai fêté mon anniversaire et celui du blog qui a donc tenu plus d’un an, qui l’eût cru (merci pour tout vos gentils commentaire lors de mon bilan ♥).
J’ai aussi eu les résultats de mes partiels et c’est franchement pas mal (19,5/20 en info popopooo).
Et puis surtout, j’ai passé d’excellents moments et retrouvé des amies et de la famille que je n’avais pas vu depuis un bout de temps. Bref, février c’était cool !

Je vous souhaite un excellent mois de mars !

Publicités

19 réflexions sur “C’est le 1er, je balance tout ! #13

  1. Ohh, merci pour le lien ! 😊 on s’est vraiment éclatées pendant cette lecture, c’est cool que les chroniques soient appréciées 😁
    Ehh mais joyeux double anniversaire alors !! Félicitations pour cette première année d’assiduité, c’est un sacré cap 😊
    Ah ben je m’apprêtais à écouter l’épisode de 2heures de perdues sur The Room justement… Ca tombe bien 😀

    Aimé par 1 personne

    • Ouh et j’ai envoyé trop vite, j’avais encore une question ! Tu as pensé quoi de L’importance d’être constant ? 😊 j’adore cette pièce, mais je l’ai lue en VO alors je ne sais pas à quel point la traduction lui rend justice 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Merci ♥
        Ahah, il est bien alors comme épisode ? (Tu as eu l’occasion de voir le film ? :p)
        J’ai vraiment accroché à L’importance d’être constant, la traduction est très bonne (je n’ai pas lu la VO donc je ne peux pas comparer mais l’humour anglais et les jeux de mots sont assez bien transmis). J’aimerais bien la voir ou la lire en anglais maintenant, en tout cas la pièce m’a fait bien rire !

        Aimé par 1 personne

    • Merciiiii !
      Oui, c’était vraiment intéressant et pertinent : c’est clair que c’est facile (et rigolo) de faire le Nostalgia Critic et d’énumérer les nombreux défauts du film mais maintenant qu’il n’y a plus à les découvrir ça risque de tourner un peu en rond.

      J'aime

  2. Moi aussi , je voudrais savoir si tu as aimé ce livre d’Oscar Wilde ?
    J’ai bien ri en lisant tes réflexions sur le livre de Franck Thilliez , ses ponctuations et  » Clara le sac à dos  » 😉!

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup 🙂
      J’espère que tu arriveras à mettre la main dessus alors, c’est vraiment mon gros coup de cœur du mois et je regrette qu’il ne soit plus édité (j’ai failli écrire une chronique dessus mais je me sentais un peu mal de parler d’un roman difficile à trouver…)

      Aimé par 1 personne

  3. C’est marrant, quand j’ai vu le Franck Tilliez, je me suis dit « ah, oui, tiens, elle lit ça? ». Ce qui pose le problème 1) de ma mémoire, puisque je l’ai sûrement déjà vu dans le challenge des 12 et 2) de mes préjugés, parce que je n’ai rien lu de cet auteur, il s’agit donc d’un vilain a priori basé sur du vent (sauf que comme tu n’as pas aimé, je ne risque pas de le lire un jour 🙂 ).
    Il m’est arrivé une histoire similaire de saturation avec Le voleur de temps de Hillerman: des pbs de grammaire, des répétitions de mots insupportables, des tournures de phrases horripilantes. Et dès que tu commences à le remarquer, c’est plié pour le reste du livre!

    Ton avis donne vraiment envie de lire Les années du crépuscule. Je crois que j’ai Les dames de Kimoto du même auteur dans ma PAL, je vais peut-être le remonter un peu du coup.

    Et comme d’habitude, j’ai super envie de suivre tous tes liens, mais je ne suis pas sûre de prendre le temps de le faire.

    Aimé par 1 personne

    • Ahah, en soit je pense que Thilliez est un bon scénariste mais qu’il serait bien plus adapté à écrire pour l’écran qu’en roman (après c’était l’un de ses premiers romans, sa plume s’est peut-être affinée depuis ?)
      Je ne connais pas du tout Hillerman mais je vais m’abstenir, je crois que les problèmes d’écriture c’est vraiment un des trucs qui me fait le plus sortir de ma lecture ! Comme tu le dis, quand on le remarque impossible de ne plus le voir… Et est-ce qu’on ne deviendrait pas en plus + pointilleuses à force de dévorer les livres ? :p
      Je pense qu’il peut te plaire, j’ai trop envie de harceler les maisons d’éditions pour qu’elles le rééditent 😥 Il faudra que je lise les autres romans de l’autrice, tu me diras ce que tu pense des dames de Kimoto 🙂

      J'aime

    • Merci 🙂
      Il est assez intriguant, il me reste encore à lire le deuxième et dernier tome mais c’est plutôt sympa à lire pour le moment ! (Et pas si perché que ça vu le thème : un homme devenu prof pour assouvir le fantasme d’être tué par une lycéenne mais qui ne veut causer d’ennui à personne dont organise minutieusement son meurtre)

      Aimé par 1 personne

  4. J’adore la littérature japonaise, note donc « Les années… ». Quant à Mishima, je l’adore aussi et n’ai pas lu ce titre – noté. Merci !
    Et les mangas ? « Je voudrais… » ne me tente pas mais « Happiness » m’intrigue.

    Aimé par 1 personne

    • J’espère qu’ils te plairont alors 🙂
      (Le Mishima m’a vraiment surprise en tout cas, l’histoire est très éloignée de tous les autres romans que j’ai déjà lu de lui !)
      « Je voudrais… » est sympa, j’attends de voir la suite et fin mais j’ai préféré « Hapiness ». Je le préfère déjà aux autres mangas de l’auteur : graphiquement il y a beaucoup de références à la peinture (Munch principalement) et c’est vraiment réussi ! Pour l’histoire c’est une introduction donc à voir avec la suite.

      J'aime

  5. Happy Birthday en retard, mais Happy Birthday quand même !

    Haha ton point Thilliez m’a bien fait sourire. J’ai lu un seul livre de lui, ça m’a suffi pour me convaincre que ce mec ne sait pas écrire bien qu’il sache imaginer des histoires tordues (qui seraient parfaites en film on est bien d’accord).

    Ravie que mon article sur ND de Paris t’ait plu ! 😀

    Beau mois de mars !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s