3 OVNI de la BD à découvrir

BD_OVNI.png
Michael DeForge, présenté dans l’article, a aussi dessiné cette BD disponible sur Tumblr

Votre tonton ne jure que par Tintin et Milou ? Vous en avez marre d’Astérix et souhaitez dynamiter un peu votre bibliothèque à l’aide de quelques BD particulièrement atypiques ?
Vous voici au bon endroit ; aujourd’hui, je vous présente trois œuvres qui touchent à ce que le Neuvième Art peut produire de plus étrange !

C’est donc un article qui risque de ne pas forcément vous tenter. Que ce soit par la forme ou sur le fond, ces BD sont des anomalies et peuvent donc diviser ; tout le monde ne cherche pas la même chose dans ses lectures, et pour beaucoup c’est le confort d’un univers et d’un dessin familier qui rend l’expérience la plus agréable (ce n’est pas un mal, d’ailleurs).
Avec les anomalies culturelles, il y a en plus le risque que ce soit un peu abscons ou que le seul intérêt de l’œuvre réside dans son côté atypique, rendant la lecture un peu anecdotique ou décevante.

Les trois BD de la sélection sont très différentes dans leur côté OVNI, mais j’ai passé un très bon moment de lectures avec toutes (avec un coup de cœur marqué pour la toute première).
Voici donc : un récit initiatique très touchant sur l’adolescence, servi par un pitch et un dessin plutôt bizarre ; un recueil d’humour débile ; une série brisant totalement le quatrième mur.

J’espère que vous trouverez votre bonheur, que vous serez surpris·e·s, ou les deux !


big kids.pngBig Kids
Michael DeForge
2017


Après une rupture avec son copain, le héros se réveille transformé en arbre : son entourage a également bien changé.

big kids_extrait.png

Je commence avec ma BD préférée de la sélection : sous ses abords un peu WTF, elle se révèle extrêmement touchante et juste dans les émois de l’adolescence qu’elle décrit.
Le dessin est assez particulier, tout en aplats de couleurs plus ou moins criardes et de lignes déstructurées (pour éviter de spoiler les trouvailles visuelles, j’ai mis en extrait une des pages les plus sobres, mais disons que ça peut être vraiment psychédélique). J’avais un peu peur de lire une BD purement expérimentale, mais en réalité elle est – relativement – accessible ! Les thématiques abordées peuvent en concerner beaucoup puisque ça parle du passage à l’âge adulte. La forme, tout comme le concept un peu barré de cette transformation en arbre, servent en fait totalement le propos.
J’ai trouvé le récit très touchant, et j’ai même senti ma gorge se serrer sur des pages quasiment vides mettant en scène simplement une brindille. Dis comme ça, ça peut paraître étrange, mais vous verrez.
C’est assez court, j’en voulais un peu plus en achevant la dernière page, mais en même temps cela ne laisse pas une sensation d’inachevé : c’est un récit complet et cohérent.

Je pense que c’est l’œuvre qui mérite le plus d’être découverte dans cette sélection. Le libraire me l’ayant conseillée m’a dit être le seul à l’aimer parmi tous ses collègues donc j’imagine que ça peut ne pas plaire à tout le monde, et je vous conseille donc d’en lire une ou deux pages pour tester, si vous en avez l’occasion (je préviens : ça commence fort).
Si vous accrochez au ton un peu désabusé et au graphisme psychédélique, ce sera sûrement une jolie trouvaille !


pasyèque.pngC’est une pastèque ? Non, c’est un chien
Pierre Charentus
2018


Pas d’histoire ici, mais une série de petits sketchs absurdes.

pastèque.png

Bon, là on rentre dans l’humour à la con, dont toute l’âme est contenue dans son fabuleux titre. C’est le style de BD qui peut laisser tout à fait de glace (deux amies passées chez moi l’ont feuilletée et ça ne les a absolument pas fait rire)(j’ai eu plutôt droit à quelques regards style « ah bon, tu lis ça »)(j’assume) tout comme faire mourir de rire (c’est mon copain qui l’a découverte dans une librairie BD et il pouffait à chaque page). Il faut aimer l’humour bête et absurde, servi par un dessin un peu moche et mal colorié.
Alors évidemment, tout n’est pas hilarant et certains sketchs m’ont semblé tout à fait anecdotiques, mais d’autres sont aussi très drôles (et bêtes).

pastèque2.png

Il n’y a franchement pas grand chose de plus à rajouter sur cette œuvre : vous accrocherez ou non à son humour débile, mais il a le mérite de ne pas être tant présent que ça en BD. Disons que si Achille Talon et Gaston Lagaffe commencent à vous lasser, peut-être y trouverez vous un vent de fraîcheur !

C’est aussi la BD des toilettes parfaite : lisez-en une ou deux pages à chaque passage au petit coin, ça fait gentiment pouffer et vos invité·e·s vous remercieront ou vous jugeront à tout jamais sur vos goûts.


l-origine.pngJulius Corentin Acquefacques
Marc-Antoine Mathieu
2004 – en cours (6 tomes pour le moment)


Julius est fonctionnaire au ministère de l’humour et mène une vie paisible. Un jour, il découvre toutefois une page de bande-dessinée décrivant son avenir ; ce chamboulement l’amènera à vivre de nombreuses aventures.

julius.png

Pour son dessin comme pour sa forme, voici la BD la plus classique de la sélection… mais son classicisme s’arrête là. La série est particulièrement surprenante et chacun de ses tomes explore un nouveau concept qui brise allègrement le quatrième mur.
Il y a une inventivité dans la mise en pages et dans les idées que j’avais rarement vu avant, et ce qui est fantastique c’est que chaque tome explore vraiment son concept jusqu’à l’extrême : tout ce qui peut être tenté, l’est. À côté, l’histoire est parfois un peu inégale selon les tomes, mais tous valent le coup d’œil.
Le dessin n’est pas ce que je préfère retrouver dans la BD (c’est très franco-belge classique) mais il est maîtrisé, principalement lors de ses planches les plus absurdes. Et c’est justement ce décalage entre le classicisme formel de la BD et sa destruction en règle de tous les codes classiques de la mise en pages qui rend le propos aussi efficace.
En dehors de l’originalité de la forme, plein d’idées sont incorporées dans ce futur Kafkaïen et ce, dès les premières pages ; le héros habite en effet dans une cage d’ascenseur, dû à la surpopulation de la Terre. Il faut donc bouger tout son mobilier à chaque passage dudit ascenseur ! Ce n’est donc pas seulement une lecture intéressante pour ses idées visuelles seulement, mais aussi pour ce qu’elle raconte. Il y a pas mal de petites réflexions sur la réalité, le rire, l’administration…
Si vous aimez les romans de Kafka et l’absurde, il est probable que vous accrochiez à la série de Marc-Antoine Mathieu.


Lisez-vous des BD atypiques ?
Connaissez-vous d’autres œuvres qui repoussent les limites du format ?

Publicités

9 réflexions sur “3 OVNI de la BD à découvrir

  1. Trois livres qui méritent vraiment le qualificatif « atypique » ! Je ne sais pas si ça me plairait, mais une chose est sûre, je meurs d’envie de les découvrir ! Et là, les bibliothèques de Paris me manquent vraiment pour le coup ! Merci pour cette présentation de titres jamais vus sur la blogo auparavant !

    Aimé par 1 personne

  2. J’aime aussi beaucoup les BD atypique alors je me note ces trois là, merci pour la découverte. J’ai trouvé un jour par hasard un BD complémentent étrange qui s’appelle « Fin de chaîne ». Des meurtres sont perpétrés au sein d’un groupe de volatile moche et ça donne lieu à des discutions et des situations bien barrées.

    Aimé par 1 personne

  3. Voici tout à faire le genre de BD qui ne m’attire pas du tout! 😀

    Ma porte d’entrée dans la BD, c’est très clairement le dessin, qu’il faut que je trouve « beau ». Je me souviens d’avoir ainsi laissé trainer Tout seul de Chabouté, prêté par un collègue, pendant des semaines sur mon bureau, avant d’y jeter un oeil… et de le finir en larmes, dans la foulée. Depuis, je me le suis acheté :-).

    Le plus atypique que j’ai dû lire, c’est Ici de Richard McGuire, dont j’avais parlé sur le forum Exploratology.

    Aimé par 1 personne

    • Ah ah, c’est vrai que le dessin est un peu particulier (encore que Julius Artefacq reste soft). J’aime beaucoup le graphisme de Big Kids mais c’est pas « beau ».
      Il faut que je relise Tout seul, j’avais tellement aimé ♥

      Ah oui, j’ai toujours pas lu Ici ! Un de ces quatre, je te dédicacerai une sélection des plus jolies BD alors :p

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s