Les coulisses de la critique

coulisses1.png

Aujourd’hui, voici un petit article un peu particulier puisque je ne vais pas parler de littérature, mais du blog et de ses rouages. J’ai piqué le concept à Fictionista, qui m’a fait réaliser à quel point le sujet était plus intéressant que je ne l’aurais cru.
C’est la première fois que je mentionne concrètement comment je gère Histoires Vermoulues, et j’espère que ça vous intéressera de découvrir un peu l’envers du décor !

Avis, critique, recension ou ressenti ?

Un peu de tout, c’est le plus intéressant !
Si j’essaye de donner le maximum de critères objectifs dans ma critique d’une œuvre, que je l’ai aimée ou non, je pense qu’il est aussi essentiel de mêler ça à mon avis subjectif. C’est pour ça (j’imagine) que vous me lisez, pas seulement pour une liste scolaire des points à noter ; après tout, il n’y a pas de vérité générale concernant l’appréciation d’un roman, et ce que j’adore peut vous laisser de glace. Mais à force, je pense que vous connaissez mieux mes goûts et que vous pouvez déterminer si le roman a une chance de vous plaire également.
Il m’arrive également d’analyser mes lectures, principalement dans mes « vraies » critiques. Forcément, j’ai plus l’espace pour digresser et je peux pousser la réflexion un peu plus loin quand je ne parle que d’un seul livre. Dans les articles de sélections autour d’un thème, je suis forcée de me limiter à un avis bien plus bref, d’autant plus que dans ces listes je mentionne souvent des lectures datant d’il y a plusieurs années.
Bref, j’essaye de faire un gros mélange de tout ça et j’espère que ça marche !

Le choix du livre

Il faut savoir que j’ai un petit calendrier éditorial qui couvre un trimestre. Il est très flexible et je le change au fil de l’inspiration, mais cela me permet d’espacer un peu les différents types d’articles, de parler de choses variées, de gérer les baisses d’inspiration et de disséminer mes obsessions du moment pour éviter de gonfler tout le monde avec. J’aime planifier et faire des listes, donc ce petit calendrier fait parti de mes gros plaisirs de la gestion du blog.
Pour les critiques de livres, c’est la même chose : j’essaye au maximum d’éviter que mes chroniques soient plusieurs fois d’affilé sur des BD, des mangas, de romans aux thématiques très proches… cela peut paraître peu spontané, mais avoir cette vision d’ensemble m’aide beaucoup !

Cela dit, je n’ai aucune règle pour le reste. En général, quand je lis un livre, je me rends compte directement si j’ai envie ou non de le chroniquer. Parfois, je ne parle pas de mes plus gros coups de cœur pour garder cette lecture intime, parfois si… mon seul critère, c’est d’avoir quelque chose à dire et de vouloir le partager. Bon, et j’aime aussi présenter des livres qui me permettent d’aborder mes valeurs : c’est mon petit geste militant, à mon échelle.
Finalement, c’est assez rare que je veuille parler d’un livre sur un article complet ; j’écris relativement peu de chroniques par rapport à mes camarades blogueuses et blogueurs, en voilà la raison !

Avec les sélections c’est un peu différent. Pour celles qui me motivent depuis longtemps et que j’écris le plus sérieusement possible, je m’y prends souvent plusieurs mois à l’avance.
Je fais une liste thématique des livres déjà lus, de ceux qui me tentent, je vais emprunter tout ça à la bibliothèque, et je recoupe enfin toutes ces lectures pour en sortir l’article final, composé de livres les plus variés possibles et qui m’aient tous plu un minimum. D’où l’intérêt d’un calendrier éditorial !

Et puis bien sûr, il y a aussi des articles dont l’inspiration me vient d’un coup, que j’écris rapidement et que je publie aussitôt parce que j’en avais envie. J’arrive de mieux en mieux à garder un équilibre entre planification et improvisation, et c’est ce qui me convient le mieux.

Cas particulier : quand les livres viennent à toi grâce aux SP

J’en ai parlé rapidement avec La Massaia : j’accepte très peu de services de presse (exemplaire d’un livre envoyé par les maisons d’édition, parfois avec la promesse d’une publication derrière).
Je ne les accepte que quand il n’y a aucune condition, et seulement si j’aurais lu le livre par moi-même. C’est d’ailleurs pour ça que je n’en ai reçu que trois pour le moment !
Je n’ai pas envie du tout de mettre une notion d’obligation à ce blog et je trouve ça bien plus honnête de procéder ainsi : que ce soit par rapport à la maison d’édition (l’envoi a un prix, cela fait parti de leur budget communication, et c’est bête d’accepter un livre dont je sais pertinemment que je risque de ne jamais le lire), par rapport à vous (je ne vais pas vous parler de tout et n’importe quoi) et par rapport à moi, aussi (je ne vais pas m’infliger un travail d’écriture non rémunéré sur une lecture qui ne me motive pas, tout ça prend du temps).
Ces livres n’ont droit à aucun traitement de faveur, au contraire ; je suis en général plus critique envers les SP. C’est logique : on m’envoie le roman gratuitement, je me dois d’être la plus exhaustive possible dans mon avis et de ne rien oublier, côté positif comme négatif.

Et puis de manière personnelle, les blogs et comptes Instagram ne parlant que de nouveautés ne m’intéressent pas : ce n’est pas mon pôle de lecture principal et je ne veux pas que ce soit la ligne éditoriale du blog.

Le corollaire : les affiliations

La continuité des SP c’est les affiliations, ce qui a tendance à marquer la professionnalisation d’un blog. Du premier article à aujourd’hui, j’ai eu deux propositions (déclinées) de sites de vente de livres, qui me proposaient d’ajouter un lien commercial à la fin de chaque chronique.
Je n’ai aucune envie de professionnaliser Histoires Vermoulues d’une part, et de l’autre je passe mon temps à militer pour acheter ses livres dans les petites librairies indépendantes : ça serait un peu hypocrite de ma part d’accepter…
Si un jour j’avais une proposition des librairies indépendantes, j’y réfléchirais probablement plus sérieusement, mais d’ici là mon petit blog qui ne rapporte rien me convient à 100 % (et heureusement parce que les chances que ça arrive sont tout de même assez basses).

Mettre ou ne pas mettre la quatrième de couverture ?

Ne pas mettre, même si je mets toujours un petit résumé personnel (qui peut toutefois s’inspirer de ladite quatrième). Le souci, c’est que bien souvent les résumés éditeurs en disent beaucoup trop à mon goût (parfois ils racontent même tout le roman. Pourquoi.)
Et puis je ne lis jamais les résumés quand je choisis un livre, donc autant rester bref là-dessus.

Prise de notes en cours de lecture ?

C’est rare, la plupart du temps je fais tout de mémoire (mis à part pour le chef d’œuvre de Lisa Kleypas où l’exercice était différent, et où chaque paragraphe a été écrit en cours de lecture).
Comme je le disais plus haut, quand je termine un livre je sais directement si je veux en parler ou non un jour. Le plus vite possible, j’écris alors un premier brouillon très bordélique où je pose mon ressenti et mon avis par mots clefs, quelques pistes de réflexions et les livres auxquels j’ai pensé. Comme ça, je peux y revenir même plusieurs mois après sans trop avoir perdu de mes souvenirs !
(Et quelquefois, surtout pour les sélections, je fais un petit tour sur les sites d’avis pour me remettre en mémoire le roman en lisant les avis des autres.)

doggo.png
Aérons la lecture avec deux animaux mignons

Outil de travail de la blogueuse

Mon ordi ?
Je ne fais quasiment rien à l’écrit, sauf pour consigner une idée quand je n’ai pas d’ordinateur à proximité.
Dessus, j’ai un dossier avec plein de photos, d’illustrations et d’images libres de droit à utiliser. J’ai aussi un document avec toutes mes idées d’articles, que je complète à chaque inspiration. Enfin, j’ai un dernier fichier avec un programme de publication pour les prochains mois et les livres que je voudrais lire pour mes sélections.

Pour le visuel, j’utilise mon appareil photo (et Photoshop pour le traitement de mes photos pas forcément hyper réussies), le site Unplash (pour les images libres de droits de forêt, de paysages, de bibliothèques génériques… les illustrations d’articles qui servent juste à poser une ambiance, quoi). Si c’est une autre source, je la précise !

Rédaction

En général, je commence avec un brouillon plus ou moins à l’arrache, où je forme l’ébauche de plan et mets mes idées en ordre. C’est assez moche et c’est probablement incompréhensible pour un œil extérieur : il y a beaucoup de mots volants et de phrases plus ou moins sibyllines.
Je reprends la plupart du temps la même structure sur chaque article, mais c’est surtout parce que c’est plus simple et ça m’évite d’avoir à réfléchir sur l’aspect formel. Ce n’est pas une règle : quand j’ai envie de faire autre chose ou que la forme habituelle ne convient pas (photo – introduction – résumé – citation – avis – photo – conclusion – conseils) je change, c’est tout.
Mais j’avoue que j’aime bien cette structure de critique, ajouter des conseils à la fin est mon petit plaisir : j’adooore lire ce genre de choses sur les autres blogs, donc je me dis que ça doit bien plaire à au moins quelques-uns d’entre vous !

Une fois le brouillon fait, je rédige souvent d’une traite, puis je laisse reposer quelques heures ou quelques jours pour enfin relire l’article, changer deux trois trucs et le planifier. Je le relis en principe une dernière fois avant sa publication mais souvent… j’oublie, et c’est pour ça que quelques fautes ont tendance à s’incruster. Paaas bien !
Du tout début (en comptant la prise de photos) à la fin, il me faut donc une poignée d’heures pour terminer une chronique.

Pour les sélections, c’est surtout le temps de remue-ménages à chercher des ouvrages qui correspondent et qui me plaisent qui peut être long. Une fois que c’est fait et que j’ai fait la trame principale (les images, les titres…) c’est bien plus rapide puisque mes avis y sont plutôt succins.

Serré ou plutôt long ?

Je préfère le long, car je déteste la frustration de lire un avis sur un blog littéraire pour trouver dix lignes de résumé et une seule d’avis « c’était bien ». Ce qui m’intéresse chez les autres c’est les avis construits, et c’est donc ce que j’essaye de faire ici !
Je n’ai pas non plus de limites (basse ou haute), ça va dépendre de ce que j’ai à dire. J’aime sentir que j’ai dit tout ce que je pensais dans une critique ; quelquefois, c’est bouclé en moins de mille mots, parfois il m’en faut plus de deux-mille. Pas de règles !

Divulgâcher ?

Le spoil, c’est nul !
J’essaye d’éviter au maximum de dévoiler les points clefs de l’histoire. Parfois, par contre, je suis un peu obligée de le faire pour donner mon avis. Dans ce cas, j’essaye de trouver un juste milieu et je préviens toujours (je crois que ça ne m’est arrivé que pour Brothers de Yu Hua et La Cloche de Détresse de Sylvia Plath).
Je ne le fais que quand je pense que c’est important d’en parler et je considère que tant que c’est exceptionnel, ça va.

Je mentionne aussi s’il y a des thèmes difficiles abordés dans le livre (tout ce a trait à la violence, en général) car je sais que certain·e·s préfèrent être prévenu·e·s avant la lecture. J’essaye de garder ça le plus vague possible pour les personnes qui, au contraire, préfèrent ne rien savoir, mais au moins c’est là (et c’est évidemment toujours possible de me demander des détails en commentaires).

Ils en pensent quoi les autres blogueurs ?

J’adore lire les autres avis après avoir écrit mon article, mais pas avant (histoire de donner mon avis sans être trop influencée).
C’est toujours intéressant, surtout pour les avis différents autour d’un même livre, et c’est bien pour échanger nos opinions littéraires que j’ai voulu commencer un blog !

Citations ou pas ?

J’essaye de toujours mettre au moins une citation, histoire de donner une petite idée du style du livre. Pour les BD et mangas, c’est en plus un point encore plus essentiel, ce serait difficile de faire sans !
Parfois, quand certains passages m’ont marquée, je peux en mettre plusieurs, mais c’est assez rare.

Taguer ses billets

Je tague puisque ça me sert à ranger tout ça dans mon Sommaire (et à classer les livres écrits par des autrices, sur le féminisme, par pays ou par genre…).
Je tague aussi les services de presse (histoire que ce soit transparent) et je ne m’interdis pas de rajouter d’autres TAG si ça me semble pertinent.

Noter ses lectures

Je n’aime pas du tout et je ne le fais jamais sur le blog : c’est trop scolaire et ça me gonfle, je n’ai aucune envie de noter quelque chose pour le plaisir. Et puis mon avis est suffisant, j’espère !
Il n’y a que sur SensCritique que je le fais et c’est à contrecœur (ce n’est pas possible d’indiquer qu’on a lu ou vu une œuvre sans la noter sur le site). Mais je le fais à l’arrache, sans réfléchir, mes notes n’ont pas trop de sens et je râle à chaque fois, nah.

La reconnaissance

Ah bah c’est pas un blog mode hein, je ne gagne pas d’argent, je n’ai pas un million de visites par mois, je suis un petit blog avec une influence toute relative.

Mais j’ai largement assez de reconnaissance, parce que j’ai vraiment l’impression d’avoir bâti une relation avec mes lectrices (et mes quelques lecteurs). Je commence à connaître pas mal plusieurs d’entre vous, et je suis toujours contente de pouvoir discuter avec vous. Il y a certains articles que je publie en sachant que ça plaira à l’un ou l’une d’entre vous, et c’est très gratifiant de réaliser que vous êtes plusieurs à me faire assez confiance pour lire des livres sur mon conseil !
J’ai même déjà rencontré une de mes commentatrices préférée (♥) et j’espère bien voir certaines de vous un jour.
Bref, c’est vraiment la reconnaissance de ce que je fais que vous m’accordez encore et toujours qui me donne envie de continuer à chaque baisse de motivation ; merci !


Et voilà, j’espère que ça vous aura appris un peu plus sur mon fonctionnement.
Si vous avez un blog, est-ce qu’on fonctionne un peu pareil… ou pas du tout ?

Publicités

21 réflexions sur “Les coulisses de la critique

  1. Cet article « Coulisses » est une bonne idée et est très intéressant ! C’est chouette de savoir comment tu t’organises. Comme toi, je préfère les chroniques détaillées et je ne mets pas de note non plus. J’admire ton organisation et ton calendrier éditorial. J’ai du mal à tenir un rythme sur mon blog. Et merci pour le lien du site d’images libres de droit, je le mets de côté !

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup, sens-toi libre de le reprendre 😀
      On verra si j’arriverai à rester aussi organisée quand j’aurais un emploi du temps plus chargé aussi, pour le moment j’ai assez de temps libre pour en faire ce que je veux, ça aide…
      Et je t’en prie, je trouve le site très bien (même si on remarque vite que tout le monde l’utilise une fois qu’on le connaît…)

      Aimé par 1 personne

    • Après je ne trouve pas tes avis si courts ! Je pensais vraiment aux avis qu’on peut trouve sur certains blogs qui tiennent en une note ou deux mots.
      C’est clair que c’est un sacré travail, heureusement qu’on fait ça par passion !

      Merci beaucoup pour ton commentaire, bon weekend ♥

      Aimé par 1 personne

  2. Moooh, mais qui sont ces choupis ? ❤ (est-ce que j'ai craqué sur la photo du chien et du chat ? Oui)

    Aha, sinon, voir cet article me fait rire car j'ai prévu de faire la même chose que Fictionista… pour les 2 ans de mon blog ! La copiteuse que je suis n'a même pas honte.

    T'es super organisée pour ton blog ! Perso, j'ai un semblant de planning pour mes articles mais qui n'est pas souvent respecté, je l'avoue… Je ne sais pas comment tu fais pour même faire des PAL trimestrielles. J'ai tenté de faire une PAL pour juin et juillet, affreux échec !

    Tu as rencontré une commentatrice ? Je sais que c'est pas moi, je suis jalouse. 😮

    Aimé par 1 personne

    • Ce sont d’adorables animaux libres de droits :p
      (mais oui je suis restée 100 ans sur la photo aussi)

      Ahah, trop cool, j’attendrais tes deux ans alors ! Ça arrive bientôt en plus, non ?

      Yep je suis organisée, mais comme je le dis j’aime beaucoup l’organisation, les tableaux excel, les listes… je suis hyper fun comme fille hein
      Par contre je n’ai pas de PAL trimestrielle, je prévois seulement mes articles ! Les lectures « juste » pour le blogs sont très rares et ne sont que pour les sélections thématiques. Par exemple, pour Halloween, ça fait une bonne année que je sais ce que je ferai, donc je me suis fait ma liste de lectures sur le thème et je les ai disséminées toute l’année.

      Oui, j’ai rencontré JessP, elle habite dans ma ville d’origine donc ça a aidé (et c’était cooooool)
      Mais je veux trop te voir en plus ! Tu prévois pas un voyage à Lyon par hasard ?

      Aimé par 1 personne

      • Hé ben c’est trop mignon 😀

        Oui, ce sera en novembre, t’attendras pas longtemps !

        Je te crois 😛
        Ah, oups, excuse-moi, j’ai mal compris. C’est pas mal comme fonctionnement, ça reflète aussi ton organisation 😛

        Ah oui, ça a aidé ! J’ai rencontré Naomi (La récolteuse de mots), on habite à 1h l’une de l’autre, et aussi une fille avec qui je parle sur Twitter. Lyon, je sais pas, je me suis déjà ruinée en allant à Toulouse pour la Vegan Place le weekend dernier 😦 (mais ça m’a fait du bien)

        Aimé par 1 personne

  3. Trop bien cet article sur l’envers du décor! Et en plus, il ne fait pas augmenter la taille de ma PAL 😉

    Comme je ne suis pas blogueuse, je ne me rends pas forcément bien compte de tout le travail qu’il y a derrière un blog (cf le temps qu’il m’a fallu avant de penser à te dire quand je trouvais les images / la mise en page chouette(s) ), ni de ce qui relève d’un choix conscient ou non. Et en cela, ton article était vraiment très intéressant à lire.

    Je me suis bien amusée en constatant ton degré d’organisation… peut-être en partie parce que je me suis rendue compte que moi aussi, je prendrais bcp de plaisir à faire des listes, choisir des photos, planifier des articles, en plus de partager mon avis 😀

    Aimé par 1 personne

    • J’espère que ton banquier appréciera mes efforts :p

      Je suis contente que ce soit intéressant alors, j’ai eu surtout les retours de blogueuses donc je me demandais s’il risquait d’être rébarbatif !

      Ha ha, je suis contente de voir que tu me comprends, vive l’organisation 😀 (quand ça touche à quelque chose d’intéressant, j’ai étonnamment beaucoup plus de mal à m’organiser pour mes cours…)

      J'aime

  4. C’est chouette que tu aies repris le thème, je trouve super intéressant de comparer notre fonctionnement! Apparemment on gère un peu pareil, sauf que tu es beaucoup plus organisée que moi… Au début du blog, j’avais rédigé des chroniques d’avance et ça m’aidait bien, mais là je suis réduite à les écrire systématiquement dans l’urgence pour respecter à peu près un rythme de publication. Je t’envie aussi d’arriver à planifier des sélections à l’avance et de réussir à effectivement lire les livres qui conviennent et les écrire dans les temps, moi j’ai un énorme problème avec ça!

    Aimé par 1 personne

    • Je me suis dit pareil en lisant ton article, on a pas mal de similitudes dans notre gestion du blog !
      Et pour ma gestion des délais, j’écris beaucoup moins dans l’urgence depuis que je ne publie plus rien en juillet, ça me permet de prendre 4 ou 5 articles d’avance et d’y aller ensuite à mon rythme.

      Pour les sélections, j’utilise surtout les livres que j’ai déjà pu lire avant, et quand je prévois des lectures spécialement pour le blog c’est trèèès longtemps en avance (plus d’un an parfois) donc ça aide aussi à tenir le délai 🙂
      Mais j’avoue qu’être un peu control freak de l’organisation, ça aide…

      J'aime

      • J’imagine;-) Moi ce qui me freine c’est les fréquents changements d’état d’esprit – du style je vais décider de faire une sélection sur un thème, je lis un livre, et pof, je n’ai plus envie d’en lire d’autres sur le même sujet pendant 6 mois (et pas envie de me forcer), quant aux livres déjà lus, il faudrait déjà que je puisse me fier à ma mémoire…

        Aimé par 1 personne

  5. Super intéressant à lire ! Je fonctionne pas mal comme toi (un peu plus à l’instinct concernant la ligne directrice haha pas de calendrier) et tu as l’air de t’épanouir dans cette routine donc c’est idéal ! Merci pour Unsplash d’ailleurs, je ne connaissais pas 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Je fais tellement control freak avec mon calendrier 😀 tant pis, j’assume !
      Je t’en prie, c’est vraiment bien Unsplash (même si tout le monde utilise cette source donc on a tendance à revoir les mêmes photos encore et encore sur internet…)

      Aimé par 1 personne

  6. Quelle surprise cet article ! J’allais le survoler vite fait, par acquis de conscience, mais le sujet ne me passionnait a priori pas… et finalement j’ai tout lu consciencieusement. C’était très intéressant ce rappel de ton éthique et du boulot fourni. Tout ça pour qu’ensuite je dévore les articles aussi vite qu’un paquet de m&ms… et je suis trèèès rapide en m&ms !

    Aimé par 1 personne

    • Un grand merci pour ton commentaire, c’est le genre de chose qui fait plaisir à lire !
      Je me demandais vraiment comment ce serait reçu par celles et ceux n’ayant pas de blog (et donc, forcément, moins intéressés par le sujet) donc tu me rassures, merci merci !
      Et RIP le paquet de m&ms :p

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s