Bilan littéraire et bloguesque 2018

Salut à toutes et à tous, il est trop tard pour vous souhaiter la bonne année, mais le cœur y est !
Vous êtes plusieurs à m’en avoir fait la remarque, j’ai un peu abandonné mon petit blog adoré ces derniers mois. J’avais des affaires plutôt urgentes à traiter dans ma vie (les partiels, trouver un appartement à Paris…) et je n’ai pas voulu m’imposer un stress supplémentaire. Mon temps libre a été consacré à lire et profiter de mes proches, et ce n’est pas plus mal ; dès que je me posais devant mon clavier c’était le vide intersidéral, le manque d’inspiration le plus complet et le degré zéro de l’intérêt dans tout ce que j’écrivais.
Ça revient peu à peu et j’en suis ravie, donc tout d’abord : pardon pour cette absence et pardon pour tous vos commentaires à ce jour toujours sans réponse (mais ça vient, promis juré). Je ne promets pas que je vais retourner à une vraie régularité (mon stage et ma vie parisienne commencent en mars et il me faudra probablement un temps d’adaptation), mais a priori je ne devrais pas disparaître à nouveau.

Pour récupérer les commandes de mon navire, je vous retrouve avec un article bilan de 2018 ET des deux ans du blog. Wouhou ! Au programme : des statistiques, des tops, des infographies (réalisées grâce au site Piktochart) et toute ma contrition d’avoir abandonné internet.

Bilans 2017 :
Bilan littéraire 2017
Un an de blog !

bilan2018.jpg

I. Les Statistiques diverses et variées

En 2018, j’ai lu :

213 livres

bilan2018-1.jpg

J’ai globalement lu beaucoup cette année, d’autant que je me suis réellement remise à lire des mangas et que ça fait vite grimper le compteur (coucou les shonen de plus de 20 tomes qui se lisent en trente minutes chrono). (Je laisse de côté les BD pour la suite des statistiques).
J’ai aussi fait 7 lectures en anglais et une seule relecture (celle du premier tome de la Passe-Miroir, pour lire enfin la suite) ; c’est peu, et j’espère relire un peu plus en 2019.

Côté littérature de genre, un quart de mes lectures a été consacré à l’imaginaire ou aux policiers, avec 21 livres de SFFF (principalement de la fantasy) et 5 policiers. C’est, à peu de choses près, pareil qu’en 2017 : il faut croire que j’ai trouvé la diversification de lectures qui me convient. Pour le reste, c’est surtout du classique et du contemporain. J’ai exploré un peu plus mon amour des essais (14 cette année contre 5 en 2017) et je lis de façon… très sporadique du théâtre et de la poésie.

24 pays différents

bilan2018-2.jpg

Eh bien sans grande surprise, mon année littéraire s’est située principalement en Europe (avec la France en premier du classement et 34 livres lus, puis 13 pour le Royaume-Uni, 5 livres italiens, 3 suédois, 2 danois, 2 espagnols, 2 allemands et des escales ponctuelles en République Tchèque, Finlande, Hongrie et Biélorussie) et en Amérique du Nord (avec les USA et 23 livres lus, puis le Canada à 2 livres et le Groenland). Ma visite du continent asiatique n’a pas été très variée, cantonnée surtout au Japon (14 lectures) et c’est dommage (j’aimerais lire plus de littérature chinoise et découvrir le reste de l’Asie : cette année j’ai fait 2 voyages littéraires en Turquie, 2 au Liban puis un seul en Inde et en Corée du Sud). En Afrique, c’est un peu le désert pour le Nord et c’est trop rare ailleurs (une seule lecture nigérienne, sénégalaise et sud-africaine), et en Amérique latine c’est encore pire (une escale au Mexique, une autre au Chili et c’est tout).
Comme l’an dernier, l’Océanie est la grande oubliée !
Il n’empêche que ça reste un bilan assez positif : j’ai globalement pris le réflexe de lire de la littérature étrangère, ce qui était loin d’être le cas il y a quelques années. Un jour, j’aurai accompli mon tour du monde littéraire ?

8 livres seulement de 2018, mais surtout des romans de la dernière décennie 
(oui, c’est moins concis que les titres précédents)

bilan2018-3.jpg

Autant l’an dernier, j’ai lu énormément de romans datant de 2016 ou 2017 (prix des lecteurs du Livre de Poche oblige), autant cette année ça a été, comme prévu, plus varié. Je suis quand même surprise de voir autant de livres datant de 2010 et après, je pensais sincèrement ne pas lire tant de (relatives) nouveautés que ça. C’est probablement dû au blog, d’ailleurs : lire tous les avis des autres blogueuses et blogueurs aide à découvrir des romans récents et à me créer des envies que je n’avais pas auparavant !
(Et ma bibliothèque de quartier n’a que des livres édités après 2015, ça aide aussi).

52 % d’autrices

parité.jpg

Et pour la deuxième année consécutive et sans effort particulier, j’ai parfaitement respecté la parité, bravo moi ! On verra si je continue sur cette lancée en 2019.
Tout comme la littérature étrangère, ne plus lire 98 % d’auteurs masculins s’est vraiment ancré dans mes habitudes littéraires, sans même que j’ai besoin d’y réfléchir (un coucou à ma petite sœur qui a l’impression que je ne lis plus que des autrices : t’as vu, c’est pas vrai).

L’autrice et l’auteur les plus lus :

auteurs2018.png

Avec quatre de ses romans lus cette année, Colette s’impose à nouveau comme l’autrice que je lis le plus ! Et pourtant, certains de ses textes m’ont déçue cette année. J’avais adoré le premier tome de la série des Claudine, j’ai terminé les trois derniers en 2018 et c’était assez moyen.
Je continue toutefois de découvrir sa plume faussement naïve et son humour mordant, d’autant que ses livres sont souvent très courts et se dévorent en une bouchée.
Lus en 2018 : Claudine en ménage, Claudine s’en va, La retraite sentimentale, La Chatte

Cette année, c’est Yukio Mishima qui accompagne Colette dans le top. Pour le coup, les trois romans que j’ai lus ne m’ont jamais déçue ! Si en tant qu’humain, l’auteur semblait quelqu’un d’assez particulier et porteur de valeurs fondamentalement opposées aux miennes, j’ai l’impression de le comprendre de mieux en mieux et de pouvoir dire sans hésitation qu’il fait parti de mes artistes favoris. Je compte bien continuer à le découvrir en 2019 !
Lus en 2018 : Le tumulte des flots, La mort en été, Confession d’un masque

En 2017 : Goliarda Sapienza, Colette

***

II. Les tops divers et variés

Top 3 de mes meilleures expériences littéraires

2018XP.png

  • Le challenge 12 mois, 12 amis, 12 livres, que j’ai suivi sans discontinuer de janvier à décembre.
    Ça a été une aventure littéraire vraiment chouette, et je renouvellerai sans aucun doute l’expérience à l’avenir. J’ai eu droit à des lectures très variées, que ce soit pour leur genre, leur thème ou le style d’écriture. Forcément, il y en a quelques uns que j’ai moins aimés, mais je n’ai jamais rien lu avec déplaisir ; j’ai même eu quelques coup de cœur pour des livres que je n’aurais jamais choisis spontanément (Mon nom est rouge d’Orhan Pamuk, le Journal d’Hélène Berr, Abzalon de Pierre Bordage…).
    Bref, merci à mes ami.e.s de s’être laissés prêter au jeu et si vous ne connaissiez pas le challenge, je vous conseille de tout cœur de vous laisser tenter !
  • Autour du monde, elles écrivent : encore un challenge littéraire (ça me prend tous les deux trois ans : je me lance dans plein de challenges, je finis par me mettre la pression pour les terminer, je décide alors d’abandonner tout challenge pour toujours avant de repartir au début du cycle)(cette année, je me suis lancée aussi dans le Tournoi des trois sorciers, dont je vous reparlerai probablement en été). Celui reste particulièrement chouette et sans pression (aucune limite de temps) puisqu’il se propose de combiner la lecture d’autrices et des différents pays du monde ! J’ai bientôt terminé mes lectures de l’hiver et je confirme que c’est un super voyage, qui m’a fait sortir des sentiers battus et découvrir de très jolis textes (et, je me répète, m’a réconciliée avec le réalisme magique).
  • Recevoir des services de presse pour la première fois : ça, c’est le truc auquel je ne m’attendais pas et qui m’a fait sacrément plaisir !
    En 2018, j’ai reçu plusieurs propositions d’envoi de services presse, dont trois particulièrement bien ciblés pour mes goûts et que j’ai accepté avec un peu de fierté, je dois bien l’avouer. C’est bête à dire, mais ça satisfait un peu le fantasme de devenir journaliste qui m’a accompagnée pendant une grande partie de ma scolarité. Je me suis, forcément, un peu pris la tête avec moi-même en amont : est-ce que je réussirais à rester objective ? Est-ce que j’aurais l’air d’une sacrée vendue ? », mais je pense avoir à peu près trouvé un équilibre. Et de toute façon, je continue de refuser tout ce que je n’aurais pas lu par moi-même !

En 2017 : Lancer le blog, le Prix des Lecteurs du Livre de Poche, relire Harry Potter

Top 3 essais

essais2018.png

  • Peau de Dorothy Allison : mon préféré de l’année ! Mêlant essai, autobiographie et érotisme, c’est un très beau texte, malgré une violence assez bouleversante par moments. J’en parlais en mars, et presque un an après cela reste une de mes lectures les plus marquantes de l’année.
  • De la marge au centre de bell hooks. Un bel essai, qui fait réfléchir et met face à certaines contradictions grâce à un point de vue pas toujours très courant et beaucoup de pédagogie. Je regrette quelques informations lancées sans donner trop de sources derrière, mais c’est vraiment un must-read du féminisme inclusif !
  • Sorcières de Mona Chollet : tout le monde l’a lu cet automne et à raison ! Il se lit très facilement, c’est un essai parfait pour celles et ceux que le genre intimide, d’autant qu’il est aussi très pertinent. Contrairement aux deux textes précédents, je n’ai pas appris grand chose : il m’a plutôt confortée dans mes opinions. Je regrette juste des faits pas toujours sourcés, et des points de réflexions avancés un peu d’autorité. La dernière partie sur les soignants ne m’a pas non plus convaincue, je l’ai trouvé bien trop expédié. Mais rien que pour le chapitre sur les femmes « âgées », c’était un coup de cœur !

Top 3 découvertes BD

bd2018.png

  • Moi ce que j’aime, c’est les monstres d’Emil Ferris : sans aucune hésitation, ce pavé dessiné au stylo (!!) est ma meilleure découverte BD de l’année. J’ai mis quelques chapitres à vraiment me lancer dedans mais une fois embarquée, j’étais conquise. Les personnages sont attachants, l’histoire semble partir dans tous les sens mais plus ça avance, plus ça accroche, le dessin est impressionnant (certaines pages laissent bouche bée). Vivement la suite !
  • Big Kids de Michael DeForge : j’en parlais ici, ce petit OVNI est une découverte inattendue mais à laquelle j’ai totalement adhéré. Le dessin pourra rebuter, mais derrière ces abords un peu psychédéliques, c’est un récit très émouvant sur le passage à l’âge adulte.
  • Solitude d’un autre genre de Kabi Nagata : je lui ai consacré une chronique avec laquelle je suis toujours d’accord ! Contrairement à ce que son titre original peut le laisser à penser (My lesbian experience with loneliness), c’est un manga sur l’anxiété et la dépression plutôt que sur la vie sexuelle et amoureuse de l’héroïne. Très dur, très violent, mais très touchant.

En 2017 : Sunny de Taiyou Matsumoto, Pereira Prétend de Pierre-Henry Gomont, Le rapport de Brodeck de Manu Larcenet

Top 3 découvertes romans

romans2018.png

  • Martin Eden de Jack London : sans aucune hésitation, c’est ma lecture préférée de 2018 ! Autant, l’an dernier, j’ai eu un mal fou à choisir entre le pavé de Goliarda Sapienza et celui de Steinbeck, autant en 2019, j’ai fait plein de belles découvertes, mais aucune ne s’est hissée à la cheville de Martin Eden et de toutes les émotions que le texte m’a procuré.
    Un an après ma lecture, je peux définitivement dire qu’il s’inscrit dans le panthéon de mes romans favoris !
  • Les années du crépuscule de Sawako Ariyoshi : j’ai eu beaucoup de mal à choisir deux autres romans à mettre dans le top, mais je crois bien que ce roman féministe japonais mérite sa deuxième place. C’est le premier roman véritablement engagé que je lis en littérature japonaise (et si vous avez d’autres conseils dans le genre, je suis preneuse), il m’a touchée, et j’en ai des souvenirs toujours très vivaces. Il vient d’être réédité sous le titre Le crépuscule de Shigezo (j’aime beaucoup moins ce nouveau titre) et je vais l’acheter dès sa sortie en poche à coup sûr !
  • La Porte de Magda Szabo : la troisième place a été encore plus difficile à choisir mais j’ai vraiment ressenti un mélange d’émotions assez rare en lisant La Porte. Je n’ai aucune idée de comment parler de ce texte et je ne vais même pas essayer : mais je vous le conseille.

En 2017 : À l’est d’Eden de John Steinbeck, L’Art de la joie de Goliarda Sapienza, La Maison dans Laquelle de Mariam Petrosyan

Top 3 des lectures courtes mais bonnes

  • Les trois lumières de Claire Keegan : 108 pages et il n’en fallait pas plus pour l’histoire un peu contemplative et toute en non-dits d’une petite fille accueillie un été par un couple, à la campagne. Une très jolie découverte que je dois à ma libraire, qui me l’a collé entre les mains sans rien m’en dire de plus !
  • La prochaine fois, le feu de James Baldwin : 144 pages incroyablement puissantes, émouvantes et bien écrites. Je n’avais jamais lu l’auteur avant et je sais à présent que je veux tout découvrir de lui.
  • Le livre d’un été de Tove Jansson : 168 pages toutes douces et contemplatives, sans prétentions, mais que j’ai pris le plus grand plaisir à lire !

Top 3 des livres qui m’ont fait le plus lever les yeux au ciel

  • Un jour tu me reviendras de Lisa Kleypas : j’ai déjà consacré un article à ce chef-d’œuvre et je ne vais pas me répéter ; sans aucun doute, c’est la seule lecture durant laquelle j’ai passé mon temps à soupirer, parfois avec amusement, parfois… pas du tout.
  • La forêt des ombres de Frank Thilliez : trop de points de suspension, trop d’erreurs syntaxiques. Appel à toutes les maisons d’édition : payez des correcteurs et correctrices s’il vous plaît ! Bref, c’est un exemple parfait de comment une écriture assez médiocre peut me gâcher une lecture.
  • Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés : alors c’était intéressant, vraiment. Mais alors uuuuurgh. Toutes ces petites remarques bien mystico-essentialistes m’ont fait tellement rouler des yeux dans les orbites qu’on aurait dit une piste de bowling. J’en parlais ici.

Top 3 des romans lus le plus leeeeeeeentement (tellement lentement qu’il y en a un qui n’est même pas encore fini)

  • Et quelquefois j’ai comme une grande idée de Ken Kesey : je l’ai commencé en août et toujours pas terminé, OUPS. Le pire, c’est que je le trouve très bien, mais je passe mon temps à le mettre en pause pour en oublier la moitié, m’y remettre deux mois plus tard, relire cinquante pages et en découvrir dix de plus, le remettre en pause. Mais j’aime bien, en vrai.
  • Jérusalem d’Alan Moore : plus de trois mois pour venir à bout de cette énorme brique, à lire seulement un chapitre de-ci de-là pour ne pas saturer de cette histoire dense, tortueuse et parfois un peu trop répétitive. J’en parlais en mai !
  • Le Guépard de Giuseppe Tomasi Di Lampedusa : c’est un roman mais je l’ai lu comme si je lisais de la poésie, soit leeeentement. Il m’a fallu presque deux mois pour le terminer alors qu’il n’est pas si long, et je crois n’avoir même pas prêté attention à la vague trame d’histoire pour rester sur son côté très contemplatif. J’ai aimé quand même, mais peut-être pas comme il le fallait ?

Top 3 des livres que je pensais que j’allais aimer mais en fait bof

  • La légende de Gosta Berling de Selma Lagerlöf : je pensais que j’allais aimer parce que c’est un classique du fantastique reprenant les mythes suédois, découvert un peu avant Noël, mais en fait je me suis juste ennuyée.
  • Amours de Léonor de Récondo : je pensais que j’allais aimer parce que c’est une romance historique lesbienne contemporaine et a priori féministe, mais j’ai trouvé les dialogues vraiment trop mal écrits.
  • Dans la forêt de Jean Hegland : je pensais que j’allais aimer parce que tout le monde adore ce bouquin mais en fait bof (j’ai même pas détesté, juste : bof).

Top 3 des livres que je voulais lire depuis 150 ans et cette année, c’était la bonne

  • Océan Mer d’Alessandro Baricco : je voulais le lire depuis longtemps, (merci Récolteuse de Mots), et à Noël je m’y suis enfin lancée. J’ai bien fait parce que c’était très beau ! Un peu éthéré, un peu éclaté, un peu mélancolique et poétique, très beau.
  • Frankenstein de Mary Shelley : des années que je le réserve pour le lire avant Halloween et que je n’ai jamais le temps de m’y mettre, repoussant sa lecture encore et encore. En 2018, j’ai réussi ! Le lire enfin a permis de briser mes idées préconçues sur le mythe et de découvrir que le monstre n’est pas vraiment celui que l’on croit, dans un roman sacrément novateur pour son époque et qui n’a même pas tant vieilli que ça.
  • La Maison aux esprits d’Isabel Allende : tout le monde me le conseille et je le fuyais depuis au moins cinq ou six ans, par peur du réalisme magique. Finalement, je me répète, mais le challenge Autour du Monde, elles écrivent m’a permis d’enfin réaliser mon erreur !

Top 1 du livre avec le plus de listes de courses

  • Le pays des fourrures de Jules Verne : mais enfin Jules, quand donc t’es-tu dit que mettre des pages et des pages de listes de courses et de prix d’équipement serait une bonne idée ?
    (Sinon c’est un bon roman.)

***

Et voilà pour 2018 ! J’ai eu une belle année littéraire, et si les coups de cœur absolus ont été plus rares que l’an passé j’ai fait aussi beaucoup moins de mauvaises lectures. J’ai enfin repris pour de bon la lecture de mangas et je pense que je n’ai jamais été aussi diversifiée dans les genres et pays que j’ai découverts.
L’essentiel, c’est que cette année j’ai pris beaucoup de plaisir à lire : c’est bien la seule chose qui compte.


Et maintenant, c’est parti pour la deuxième partie du bilan, côté blog, qui fête ses deux ans dimanche. Alors comme en 2018, voici les statistiques et autres infos sur sa vie durant cette année supplémentaire :

2ans

40 articles (78 en 2017) :
Ah bah oui, mon rythme de publication a sacrément baissé ! D’abord parce qu’aux débuts du blog, je publiais deux articles par semaine, ensuite pare que j’ai eu un peu de mal à garder mon organisation béton à certains moments de l’année.

8 150 vues : qui viennent, cette année encore, principalement des moteurs de recherche, avec des requêtes comme : « après les cours manga pornographique », « reel drapeau pirate » ou « les tjématiques que vous m’avez présentés m’intéressent énormément » (merci ?). Et cette année encore, je regrette que WordPress n’arrive pas à retracer les critères de recherche de la plupart des arrivées.
Suivent les réseaux sociaux, sans surprise (et en même temps c’est un poil surprenant vu que j’ai tendance à les abandonner).

3 270 visiteurs : d’un peu partout dans le monde, mais sans surprise en grande majorité de France, puis des USA, de Belgique, du Canada, de Suisse et du Maroc. Coucou à vous !

634 commentaires : soit une moyenne de 16 par articles, plus que l’an dernier mehehe. Et systématiquement, vous apportez un avis pertinent et m’offrez des réflexions passionnante, donc à nouveau, merci !

***

Côté Instagram, je n’ai vraiment pas été très régulière dans mes publications cette année. J’ai pourtant dépassé les 600 abonnés (yay) et eu un peu de succès avec les photos suivantes, de 151 likes pour Mimile Zola à 120 pour Colette :

instagram2an2.png

***

Vos articles préférés :

[Hors concours : 3 romans où les héros sont des animaux : toujours le premier consulté, alors même qu’il commence à dater un peu puisque je l’ai écrit en avril 2017 ! Il est toujours aussi bien référencé et il faut croire que c’était vraiment L’Article qui manquait à la blogosphère francophone. En toute modestie.]

3 mangas LGBT+ à découvrir
Ces livres que je ne lirai jamais
3 essais féministes à découvrir
L’horoscope littéraire
Les mangas de ma vie

Les articles publiés en 2018 un peu oubliés :

Les Cancres de Rousseau – Insa Sané
De l’écrit à l’écran : À l’Est d’Eden
Autour du monde, elles écrivent – Bilan de l’automne
6 romans se déroulant en 14-18
3 OVNIS de la BD à découvrir

Les articles dont je suis la plus fière :

Je suis plutôt contente, les articles dans lesquels j’ai mis le plus de temps, de cœur et d’énergie sont aussi ceux ayant eu le plus de succès (je n’ose même pas dire combien de temps j’ai passé à mon horoscope littéraire, mais disons juste que j’ai voulu faire les choses bien et que je me suis beaucoup renseignée sur chacun des signes pour ma sélection).
Je rajouterai seulement ma critique d’Un jour tu me reviendras de Lisa Keyplas, que je me suis bien amusée à écrire.

Je suis surtout très contente d’avoir créé un sommaire digne de ce nom, avec des pages thématiques conçues avec amour mais que personne ne lit (il y a 5 vues sur ces pages, probablement ma mère et 4 bots Google). Tant pis, j’adore les tenir et les mettre à jour donc il y en a au moins une à qui ça fait plaisir.


Et voilà pour conclure ce (gros) article bilan !
Et je termine sur un grand merci : merci d’être là, de me lire, de remarquer quand je disparais et de me motiver à revenir, de m’apporter vos avis et vos suggestions, de me faire allonger ma liste d’envies lectures…
Merci, et c’est reparti pour un an ♥

Publicités

15 réflexions sur “Bilan littéraire et bloguesque 2018

  1. J’ai découvert ton blog en fin d’année et quelle belle découverte ! J’aime énormément ce que tu publies 🙂
    Tes infographies sont vraiment cool ! Félicitation pour les 2 ans, c’est super !
    Perso, le sommaire m’a été très utile quand j’ai découvert ton blog 😉
    A bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Super bilan ! Je suis contente qu’il y ait une blogueuse comme toi ici 🙂

    Le nombre de livres que tu as lu est impressionnant ! J’atteins même pas les 100, pour te dire. En tout cas, tes lectures sont très diversifiées, tu fais l’effort de découvrir des auteurs de pays différents… ce que je ne fais pas. (ahem) Je te rejoins pour « Sorcières » de Mona Chollet, il est aussi dans mon top essais et j’espère partager le même coup de coeur pour « Martin Eden » ! (n’oublie pas que tu me l’as donné à lire pour un challenge 😛 )

    Pour « Dans la forêt » de Jean Hegland, je te comprends un peu. On m’avait promis un coup de coeur et je l’ai beaucoup aimé… Voilà. Du coup, limite un peu déçue à cause de ça. Encore un livre avec trop de hype autour. Il a fini dans mon top romans, mais quand on sait que mon année 2018 côté romans n’était pas mirobolante non plus… Bref, je l’ai trouvé vraiment très bien, mais du coup, avec mon intérêt pour l’écologie, la collapsologie, on m’avait dit qu’il serait un coup de coeur… Ah bon.

    La liste de courses chez Jules Verne, c’est un classique xD

    Sinon, longue vie à ton blog, et je trouve ton article « horoscope littéraire » vraiment très cool ! 🙂 C’était très original et on se doutait bien que c’était travaillé 😉

    Aimé par 1 personne

    • J’espère ne pas trop survendre Martin Eden, je m’en voudrais tellement si tu es déçue par ma faute 😥
      Oui voilà pour Dans la forêt, encore que l’amie qui me l’a prêté avait pas mal tempéré mon enthousiasme avant que je le lise donc la déception n’a pas été flagrante mais… ouaip, trop de hype !
      Mais c’est vrai que tu as lu graaaave d’essais cette année, je suis impressionnée !

      Ah bah c’était mon premier Jules Verne donc ça m’a surprise 8D

      Et merci, c’est adorable ♥

      Aimé par 1 personne

      • Je pense pas, même si j’ai eu la fin spoilée dans un livre…
        Oui, voilà, comme de nombreux livres dont on entend trop parler, c’est toujours comme ça…
        Un peu trop, dira-t-on, sois pas impressionnée x)

        Ah d’accord ! J’en ai lu 5, alors je commence à cerner le personnage x)

        J'aime

    • Régulièrement je regardais ton blog et rien de neuf ….alors quelle très belle surprise en rentrant de vacances de voir un bel article complet et super intéressant !
      J’avais moi aussi l’impression que tu lisais plus d’auteures que d’auteurs, et bien, « mea culpa  » !
      J’aime la littérature en général, mais je reste souvent dans mes auteurs familiers sans trop découvrir, grâce à ton blog je découvre d’autres auteurs d’autres pays et c’est génial !
      Merci à toi grande exploratrice littéraire 😉 !

      J'aime

  3. J’adore le format de cet article Bilan ! De manière générale, j’apprécie beaucoup le fait que tu nous proposes des chroniques toujours fouillées, nuancées, et que tu n’hésites pas à expliquer tes déceptions. J’apprécie aussi que les livres que tu chroniques ne soient pas les mêmes que j’ai déjà croisé 15 fois sur des blogs ou bookstagram (même si je comprends aussi que ce soit plaisant de partager en même temps sur des ouvrages qu’on lit un peu tous et toutes… mais il se trouve que ce sont rarement des livres qui m’attirent en plus). Je pioche énormément d’envies de lectures dans tes sélections ! (j’ai ri quand j’ai lu ton sentiment sur Femmes qui courent avec les loups ! On m’en a beaucoup parlé, je l’ai feuilleté en rayon et j’ai su que c’était pas pour moi)

    Aimé par 1 personne

    • Merci, c’est très gentil 🙂
      Les livres que l’on voit partout ne m’attirent pas forcément non plus (j’ai cédé pour Sorcières comme 80 % de la communauté littéraire sur internet donc bon…), surtout que plus les avis sont dithyrambiques, plus la déception peut être dure derrière !
      Donc vraiment, merci pour ton commentaire, c’est hyper gratifiant ❤

      Aimé par 1 personne

  4. Bon retour par ici! 😀 J’attendais avec impatience ton bilan de l’année et ses jolies infographies! Je suis comme toi, je trouve ça super intéressant de faire des stats sur les lectures, je me dis qu’il faudrait que je le fasse, mais bon, ça prend sur le temps de lecture 😉

    Je me trouvais trop forte avec mes 117 livres lus en 2018: maintenant je me sens vraiment comme une mini pouce :-D. Et comme toi, le challenge Autour du monde, elles écrivent a dû contribuer à diversifier un peu l’origine de mes lectures. Le seul point où je peux faire un peu la fièrote, c’est sur les lectures d’Océanie (bon, uniquement de Nouvelle-Zélande, mais tout de même!). En tout cas très beau bilan (et super catégories pour les Top 3)!

    Les listes de poissons de 20000 lieues sont les mers: moi qui ne saute JAMAIS une page, j’ai craqué :-D. Et moi aussi, je suis allée voir ta page de sommaire! 😉

    J'aime

  5. Joyeux anniversaire!

    Bravo pour ce joli bilan, j’adore tes infographies, elles sont classe et super claires. Et c’est chouette de faire des tops et des stats, comme ça je vois qu’il y a au moins deux articles qui m’intéressent mais que j’avais loupés (l’horoscope littéraire et celui sur Femmes qui courent avec les loups)… Je vais aller les lire de ce pas!

    Sinon je suis un peu jalouse de la quantité de livres lus, je ne t’arrive pas à la cheville, même si on ne tenait compte que des romans! En plus avec une belle diversité géographique que j’admire, chez moi la domination américaine est écrasante…

    Bref, félicitations pour le travail accompli et tout de bon à toi et à ton blog pour cette nouvelle année!

    J'aime

Répondre à Ada Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s