Les Perdants Magnifiques – Leonard Cohen

perdants_magnifiques.png

Dur de parler d’un roman pareil, sans début ni fin, à la fois terrible et magnifique. Je ne me voyais pas garder la structure carrée de mes articles habituels pour l’aborder, c’eût été aller contre la nature profondément décousue de ce texte écrit par le chanteur et poète Leonard Cohen (celui qui a composé Hallelujah, So Long Marianne, Chelsea Hotel et plein d’autres belles choses que je vous encourage à découvrir si vous ne le connaissez pas déjà).
Lire la suite »

3 livres pour la fête des mères

fete-des-mères.png
Madre, Joaquin Sorolla (1895)

Aujourd’hui c’est la fête des mères et même si ses origines françaises sont peu glorieuses (cc pétain), je me suis dit que c’était tout de même l’occasion de présenter quelques romans sur des relations enfant-maman, en essayant au maximum de ne pas tomber dans cette glorification très chrétienne de la maternité.

Au programme, un roman jeunesse, un texte autobiographique et un manga jôsei.

Lire la suite »

L’Autre Moitié du Soleil – Chimamanda Ngozi Adichie

half_of_a_yellow_sun.png

Au début d’année j’ai lu Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie. J’ai tout de suite eu un coup-de-cœur pour le dynamisme de l’histoire et la plume pleine d’humour de l’autrice et je n’avais qu’une envie, découvrir le reste de ses œuvres.
C’est une amie qui m’a prêté l’Autre Moitié du soleil ou Half of a Yellow Sun puisque cette fois-ci j’ai lu l’écrivaine en anglais. Je me demandais ce que ça donnerait car ça faisait une bonne année que je n’avais pas lu dans la langue de Shakespeare, finalement aucun souci et c’est à nouveau un coup-de-cœur.

J’ai aussi réalisé quelque chose d’un peu honteux : je n’ai lu quasiment aucun auteur africain, et hors Afrique du Nord Chimamanda Ngozi Adichie est peut-être la seule que je connais… Il faut vraiment que j’y remédie, ça me fait des pans entiers de littérature et d’histoire à découvrir !
Lire la suite »

Partie de Chasse – Pierre Christin et Enki Bilal

partie-de-chasse.png

On se retrouve aujourd’hui autour d’une bande-dessinée franco-belge parue en 1983 et créée par deux monuments du 9ème art : Philippe Christin au scénario, un des réalisateurs de la série de science-fiction Valérian et Enki Bilal au dessin, illustrateur exposé au Louvre en 2013 qui prouve à lui seul à quel point les mondes de l’art officiel et « pop-culture » sont proches.

Le souci quand on découvre ces œuvres déjà passées à postérité, c’est que les attentes sont forcément plus élevées qu’en temps habituel. J’aime la BD mais je connais finalement assez peu le monde des classiques indépendants et un peu alternatifs, alors que la bibliothèque familiale en est remplie (mon père, ce fan de Métal Hurlant et de Tardi). J’ai profité d’un weekend chez mes parents pour découvrir Partie de Chasse, sans rien savoir de l’histoire, et est-ce que cette BD a été à la hauteur de sa réputation ?
Vous le découvrirez dans les prochains paragraphes *roulements de tambour*.
Lire la suite »

3 romans LGBT+ à découvrir

lgbtq+.png

Le 17 mai, c’est la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Pour l’occasion je vous présente quelques romans dont les personnages principaux appartiennent aux communautés LGBT+. Alors évidemment en trois livres je n’ai pas vocation à être inclusive, c’est pourquoi si vous souhaitez vous sensibiliser mieux sur la question je vous redirige sur la chaîne YouTube de Mx Cordelia et sur le blog Biblioqueer qui présentent énormément d’œuvres très variées !
Ah, et je n’en ai pas parlé ici car je vous bassine déjà assez avec mais si vous ne l’avez pas lue : foncez sur L’Art de la Joie de Goliarda Sapienza, la vie d’une militante antifasciste bisexuelle dans l’Italie du début du XXème.

Au programme : un court roman sur l’adolescence, une autobiographie et une saga familiale.

Lire la suite »

Jolies choses #3

Comme tous les mois maintenant je vous présente mes découvertes non littéraires, culturelles ou non, sans fil directeur. J’ai écrit cet article un peu à la va-vite : la version initiale prête à être publiée a mystérieusement disparu après une fausse manip’ ou un bug WordPress. C’est un peu (beaucoup) frustrant, et j’espère ne pas avoir laissé passer trop de fautes.

Amsterdam

amsterdam1

Début mai je suis partie quelques jours à Amsterdam, une ville que je voulais découvrir depuis très longtemps et qui ne m’a pas déçue. J’ai passé la majeure partie du temps à déambuler à travers les petites rues, sur les canaux, entre les vélos et les bâtiments un peu biscornus. Tout a un charme un peu magique et certaines ruelles m’ont rappelées par moments les allées décrites dans Harry Potter.
Il y a quantité de bonnes adresses pour manger pas trop cher et je conseille particulièrement le Foodhallen, un marché couvert très étudiant et convivial où l’on peut picorer sucré comme salé dans des échoppes très diverses.
Si je me suis surtout baladée, j’ai quand même profité du mauvais temps occasionnel pour visiter quelques lieux touristiques comme le musée Le bon Dieu au Grenier. C’est une maison bourgeoise du XVIIème siècle dont les trois derniers étages abritent une église catholique invisible en extérieur. Une curiosité qui permet également de s’imprégner de l’architecture intérieure de l’époque et d’avoir un aperçu de la vie néerlandaise à travers un audio-guide très bien fait.
Bref, Amsterdam est une ville parfaite pour un weekend prolongé !

Lire la suite »

C’est moi qui éteins les lumières – Zoyâ Pirzâd

c'est_moi_qui_éteins_les_lumières.png

Zoyâ Pirzâd fait parti des autrices contemporaines iraniennes les plus connues à l’international mais je n’avais jamais rien lu d’elle auparavant. Comme d’habitude, c’est grâce aux présentoir de la bibliothèque municipale que je découvre ce roman paru en 2011 et édité par les éditions Zulma dont le travail sur les couvertures est toujours particulièrement joli. J’ai réalisé par la suite que c’était également le roman de la sélection d’avril d’Exploratology (j’ai dû avoir une intuition en le choisissant), un abonnement littéraire que j’adore depuis plusieurs années et dont je compte bien vous parler dès que mon compte en banque sera assez remplumé pour que je puisse à nouveau commander chez eux.
Lire la suite »

3 romans sur la Seconde Guerre mondiale

8mai.png

Nous sommes le 8 mai, commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe et rappel si besoin est que la haine de l’autre n’a jamais mené à quoi que ce soit de bon.

S’il n’est pas bon de se complaire dans le passé il ne faut pas non plus l’oublier, et je vous propose aujourd’hui trois livres sur le sujet : un classique adapté au cinéma, une autobiographie et un roman de science-fiction. J’ai essayé de choisir des textes que je vois rarement évoqués, mais si vous trouvez inadmissible que votre chouchou manque n’hésitez pas à le faire découvrir en commentaire.

Lire la suite »

Les Braises – Sándor Márai

les_braises.pngComme souvent j’ai lu ce roman un peu au hasard, grâce à un avis positif repéré juste avant un passage à la bibliothèque.. C’est l’avantage des réseaux sociaux, notamment des culturels : ils permettent réellement d’élargir le champ de ses découvertes et de tomber sur des pépites. Je note souvent dans un coin de papier les romans conseillés sur les blogs et forums, mais aussi depuis quelques années sur Sens Critique à travers les notes attribuées aux œuvres par mes éclaireurs. C’est l’une de mes méthodes de découverte préférées, puisqu’elle ne dévoile rien sur l’histoire ou l’auteur, c’est vraiment un conseil pris à l’aveuglette. Et pour Les braises, ce fut une bonne surprise.
Lire la suite »