3 OVNI de la BD à découvrir

BD_OVNI.png
Michael DeForge, présenté dans l’article, a aussi dessiné cette BD disponible sur Tumblr

Votre tonton ne jure que par Tintin et Milou ? Vous en avez marre d’Astérix et souhaitez dynamiter un peu votre bibliothèque à l’aide de quelques BD particulièrement atypiques ?
Vous voici au bon endroit ; aujourd’hui, je vous présente trois œuvres qui touchent à ce que le Neuvième Art peut produire de plus étrange !

C’est donc un article qui risque de ne pas forcément vous tenter. Que ce soit par la forme ou sur le fond, ces BD sont des anomalies et peuvent donc diviser ; tout le monde ne cherche pas la même chose dans ses lectures, et pour beaucoup c’est le confort d’un univers et d’un dessin familier qui rend l’expérience la plus agréable (ce n’est pas un mal, d’ailleurs).
Avec les anomalies culturelles, il y a en plus le risque que ce soit un peu abscons ou que le seul intérêt de l’œuvre réside dans son côté atypique, rendant la lecture un peu anecdotique ou décevante.

Les trois BD de la sélection sont très différentes dans leur côté OVNI, mais j’ai passé un très bon moment de lectures avec toutes (avec un coup de cœur marqué pour la toute première).
Voici donc : un récit initiatique très touchant sur l’adolescence, servi par un pitch et un dessin plutôt bizarre ; un recueil d’humour débile ; une série brisant totalement le quatrième mur.

J’espère que vous trouverez votre bonheur, que vous serez surpris·e·s, ou les deux !

Lire la suite »

Publicités

Our Shared Shelf : mes lectures

oursharedshelf

Vous le savez peut-être si vous suivez l’actualité littéraire mondiale, depuis deux ans Emma Watson est aux commandes d’un club de lecture féministe, Our Shared Shelf. Tous les deux mois elle propose un livre, roman ou essai, et lance la discussion sur le compte Goodreads officiel (sur lequel vous pouvez retrouver la liste complète).

J’aime beaucoup Emma Watson : déjà pour son rôle d’Hermione dans Harry Potter (je ne suis pas une fan absolue des films, mais tout de même), surtout pour la personne qu’elle est devenue, son engagement pour la cause féministe et son militantisme. Elle a souvent été critiquée là-dessus, à tort ou à raison et c’est là qu’elle m’a vraiment impressionnée ; au lieu de se fermer à toute critique, elle se renseigne et fait évoluer sa pensée. Par exemple, son féminisme peu inclusif (et très blanc) a souvent été critiqué ; elle est donc allée lire les militantes afroféministes et en propose la lecture dans son club. Elle relaie la parole sans se l’approprier et admet ses failles : franchement, si ça ce n’est pas la classe !

Bref, tout ça m’a motivée à me pencher plus en détail sur les lectures de Our Shared Shelf. Pour le moment j’ai lu six des livres proposés, mais je compte bien découvrir le reste de la liste.Lire la suite »

Be afraid, be very afraid – 6 livres pour préparer Halloween

halloween.png

C’est bientôt Halloween !
Pour l’occasion, quoi de mieux que de se plonger dans l’ambiance avec films, séries et bouquins ? J’aime beaucoup cette période où, comme chaque année, je me concocte une petite liste de films d’horreur à déguster tout le mois. Ici je reste sur le littéraire, entre nouvelles, comics et classiques de la littérature horrifique. Rassurez-vous, j’ai divisé l’article en une partie plutôt « gentille » et une autre un poil plus terrifiante. Pas de thème particulier autre que celui de… la peur, sous bien des aspects.
Et si vous voulez plus de conseils, y compris plus grand public (un seul livre de cet article peut être mis entre les mains d’enfants), j’en poste pendant tout le mois sur mon compte Instagram (vous pourrez retrouver la sélection toute l’année avec le hashtag #halloweenvermoulu).

Lire la suite »

Les Perdants Magnifiques – Leonard Cohen

perdants_magnifiques.png

Dur de parler d’un roman pareil, sans début ni fin, à la fois terrible et magnifique. Je ne me voyais pas garder la structure carrée de mes articles habituels pour l’aborder, c’eût été aller contre la nature profondément décousue de ce texte écrit par le chanteur et poète Leonard Cohen (celui qui a composé Hallelujah, So Long Marianne, Chelsea Hotel et plein d’autres belles choses que je vous encourage à découvrir si vous ne le connaissez pas déjà).
Lire la suite »

3 écrivaines de science-fiction à découvrir

screen-shot-2016-12-02-at-11-19-30-am

J’aime beaucoup la science-fiction, plusieurs de mes romans préférés font partie de ce genre (La Horde du Contrevent d’Alain Damasio et Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes pour ne citer qu’eux). C’est un terrain de jeu fantastique qui permet souvent de décrire et critiquer notre propre présent. De la guerre froide aux problèmes écologiques, en nous montrant un futur éventuel on peut réfléchir à nos actions d’aujourd’hui.

À partir de là, comment s’étonner que la SF aborde aussi le sujet de la place de la femme dans la société ? Pourtant, ce n’était pas gagné : dans le cliché collectif, la science-fiction est un genre ultra masculin, abreuvé de clichés sexistes et quand des personnages féminins sont présents, ils sont plutôt un prétexte romantique. Évidemment ce n’est pas une généralité, mais malheureusement même les auteurs les plus talentueux glissent parfois dans ces travers. Cela ne m’empêche pas d’apprécier leurs œuvres mais il est vrai que je m’en sens un peu exclue, car certains semblent parfois clairement démontrer que je ne suis pas le public visé. Les auteurs les plus connus sont en plus principalement masculins, et les autrices sont moins mises en valeur. Preuve à deux balles : dans les tops et listes les plus appréciés (encore des exemples ici et ) concernant la science-fiction sur le site Sens Critique, il n’y a aucune femme à l’exception de Mary Shelley (et encore, pas dans toutes les listes). Et pourtant elles existent, c’est même d’ailleurs la sus-nommée Mary Shelley qui a inventé le genre avec Frankenstein !

Pour rétablir un peu l’équilibre cosmique, je vous présente trois romans très différents écrits par des autrices que j’aime beaucoup.

Lire la suite »