Autour du monde, elles écrivent – Bilan de l’automne

automne.png

Autour du monde, elles écrivent
1. Présentation du défi
2. Bilan de l’été
3. Bilan de l’automne

Noël arrive bientôt, et avec lui le début de l’hiver et de la troisième étape du défi Autour du monde, elles écrivent. Tout est expliqué plus en détail dans l’article de présentation, mais je rappelle toutefois que c’est une chouette idée d’Éléonore B. et d’Une vie, des livres.
Aujourd’hui, c’est parti pour le bilan de mes lectures d’automne !

Pour cette deuxième étape du voyage à la rencontre des écrivaines du monde entier, j’ai visité l’Europe continentale et l’Amérique du Sud : cap sur le Chili, la France, la Hongrie, la Biélorussie et le Mexique !
Comme cet été, j’ai fait de sacrées découvertes, et j’ai surtout réussi à enfin découvrir vraiment le réalisme magique, un genre qui me laissait de glace à mon plus grand désarroi (pourquoi tout le monde aime Cent ans de solitude sauf moi ? drame de ma vie). Alors que je n’avais prévu qu’une seule lecture d’Amérique du Sud, une deuxième est donc venue s’y greffer dans la foulée de mon enthousiasme pour la première.
Côté Europe continentale, j’étais en terrain beaucoup plus familier, et j’ai surtout lu des livres qui me tentaient depuis longtemps ; pas de surprise sur le vieux continent.

Lire la suite »

Publicités

6 romans se déroulant en 14-18

putain_de_guerre.png
Jacques Tardi – Putain de guerre !

Ce mois-ci, c’est le centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale.
Et plutôt que de célébrer les collaborateurs du régime nazi, pourquoi ne pas plutôt faire le travail de mémoire grâce à la littérature ? Si les romans se passant durant la Seconde Guerre mondiale sont nombreux et sont souvent conseillés, sur les blogs et ailleurs (ce blog ne faisant pas exception), la Grande Guerre a tendance à être un peu oubliée. Aujourd’hui, je vais donc essayer de vous proposer une sélection pour tous les goûts : des livres jeunesse, des classiques, des nouvelles, et même un peu de science-fiction.
J’ai par contre remarqué après coup que tous ces romans sont écrits par des hommes et qu’il y a une seule héroïne féminine : je ne connais pas de texte d’autrice portant sur la Grande Guerre et c’est bien dommage. Si vous pouvez remédier à mes lacunes, je vous en serai éternellement reconnaissante !Lire la suite »