Mon rapport à la lecture

habitudes_lectrice_walter_launt_palmer
L’Après-midi dans le hamac, Walter Launt Palmer (1882)

Aujourd’hui je vous parle de mes habitudes de lectrice avec quelques questions proposées par Ambroisie du joli blog Envole de Pages. J’y réponds pendant une période un peu vide niveau lectures (même si ça reprend doucement depuis le début de la semaine). Ça tombe finalement très bien : je trouve très plaisant de parler de la lecture et non de livres précis.
Le sujet est de toute manière vaste et passionnant, puisqu’il y a autant de rapport à la lecture que de lecteurs. J’espère pouvoir lire le votre par la suite !


Quel est ton rythme de lecture ?

Il est changeant et dépend des périodes, des envies… Disons que sur une année je dois lire une centaine de romans en moyenne et peut-être autant de bande-dessinées. Pour rester dans les statistiques, il me faut un peu moins d’une heure pour lire cent pages d’un livre de poche classique. Entre les deux, je peux bloquer plusieurs semaines sur un même roman comme en enchaîner plusieurs en quelques jours selon le genre, le style d’écriture et ma propre capacité de concentration.

Un ou plusieurs livres en même temps ?

La plupart du temps, j’ai deux voire trois livres en cours au même moment, mais jamais le même type. J’aime pouvoir osciller entre roman, bande-dessinée (que je à réserve pour le soir, quand je suis un peu fatiguée et que j’ai du mal à me concentrer) et un recueil de poésie que je picore occasionnellement. Parfois, je rajoute même un essai dans le lot ! Ça m’arrive également régulièrement de mettre un bouquin en pause parce qu’il ne convient pas à mes envies du moment, de lire une histoire complètement différente et d’y revenir plus tard.
Je ne lis par contre jamais deux romans en même temps, au risque de m’emmêler complètement les pinceaux !

Papier ou E-book ?

J’ai une préférence pour le papier, car j’aime beaucoup l’objet livre en soi ; sentir les pages, regarder le jaunissement de la tranche, retrouver des vieilles tâches de chocolat ou de thé sur mes vieux romans… J’aime les petits mots écrits sur la page de garde par ceux m’ayant offert le livre, par moi-même ou même par de complets inconnus. J’aime les jolies éditions et les belles couvertures, j’aime le poids du livre dans la main, j’aime pouvoir jeter un coup d’œil sur les pages précédentes pour me rappeler qui est qui ou sur les suivantes pour voir ma progression jusqu’au prochain chapitre. J’aime voir les tranches côtes à côtes dans ma bibliothèque et pouvoir en sortir un livre adoré, l’ouvrir au hasard, lire un paragraphe et le ranger. J’aime fouiner dans les bibliothèques des autres et en apprendre un peu sur leur goûts et sur eux. J’aime ne pas réussir à trouver une position confortable pour lire et m’avachir sur le lit dans toutes les configurations possibles.
Bref, je préfère le papier… mais j’aime aussi les e-books, pour leur côté résolument pratique. Comme beaucoup de lecteurs, j’ai connu le drame du milieu de vacances quand la lecture vient à manquer par économie de place dans les valises. J’ai aussi donné mon lot de trajets sur le fameux RER B, compressée sous les aisselles des gens sans même avoir la place pour tourner ma page. La liseuse résout tout ça : je bouquine n’importe quel pavé dans le métro sans souci (bon, pour les aisselles des passagers du RER je n’ai toujours pas trouvé de solution), j’ai toujours au moins une vingtaine de livres en stock au cas où, le sac de vacances pèse dix kilos de moins, et cerise sur le gâteau je peux transporter tous les Rougon-Macquart de Zola en permanence sur moi et gratuitement, puisque nombre de textes classiques sont passés dans le domaine public.

liseuse_papier.png

Relis-tu tes livres ?

Oui, mais pas assez à mon goût ! Il y a une liste monstrueuse de romans que j’aimerais relire sans que je prenne le temps de m’y mettre… puisqu’il y a encore plus de romans que j’aimerais lire, tout court. Quand j’étais plus jeune je passais ma vie à relire cent fois les mêmes livres (les enfants, ces monstres de répétitivité) et encore aujourd’hui j’aime me remettre de temps en temps dans les textes découverts enfant ou adolescente.
Ce qu’il y a de fantastique dans la relecture c’est de réaliser qu’avec le temps, on a une toute autre vision du livre. Je perçois à présent des sous-textes jamais remarqués à l’époque, et j’analyse de manière bien différente les événements et personnages. D’ailleurs, nombreux sont les héros qui m’agaçaient enfant et que j’aime beaucoup à présent, et inversement !
Il y a aussi la jolie nostalgie qui prend à la relecture d’un livre aimé, les souvenirs des lectures en cachette après l’heure du coucher (on se demande pourquoi j’ai des lunettes), les après-midi de vacances à enchaîner chapitre sur chapitre, les partages avec les copines… Une madeleine de Proust fantastique. Relire c’est quelque chose de merveilleux en ce que c’est à la fois la remémoration de qui on était et l’apprentissage de qui on est devenu.

Quel genre de livre lis-tu généralement ?

De tout ! Comme pour mon rythme de lecture, ça dépend énormément des périodes. J’ai une grosse tendance à adapter mes lectures en fonction des mois ou de la météo. Il y a des romans que je ne lirais qu’en période de Noël, d’autres que pour Halloween, certains au printemps ou quand il pleut… bref, j’adapte ! Alors évidemment le calendrier ne décide pas seul de mes lectures, mais le simple fait de piocher dans mes listes d’envies saisonnières est un plaisir en soi.
J’ai généralement un faible pour les romans classiques, les récits féministes, les écrits politisés qui me font réfléchir ou bien l’aventure pure, le fantastique, les belles histoires d’amour… Mis à part les romans policiers, qui n’ont jamais été mon genre de prédilection (même si j’aime bien en ouvrir un pendant l’été par tradition familiale, mes parents fan du genre faisant toujours un stock de policier avant les voyages), je ne me ferme aucune porte.

Quel est ton rapport avec ta PAL* ?
 *Pile A Lire, cet entassement de livres achetés mais pas encore lus

Je ne suis pas une grande acheteuse : ma liste de livres à lire est principalement virtuelle, et les trois quart de mes lectures sont empruntées à la bibliothèque municipale. Ma pile à lire est franchement ridicule par rapport à ce que je peux voir chez d’autres amis lecteurs ! Mais j’avoue que quand j’entends parler de PAL de plus de cinquante, voire cent romans, cela m’angoisse plus qu’autre chose.
J’ai la plupart du temps moins de dix livres m’attendant patiemment sur une étagère, certains depuis d’ailleurs bien trop longtemps.

pile_à_lire.png
Ma PAL « officielle »

As-tu déjà eu une panne de lecture ? Que fais-tu pour t’en sortir ?

Comme j’en parlais en début d’article, j’en traverse une petite depuis juin (je lis encore de la bande-dessinée mais je bloque sur les romans). Ma plus grosse panne de lecture a pris place vers la fin du lycée jusqu’à la fin de ma prépa, où pendant deux ans je n’ai rien lu mis à part les textes obligatoires pour les cours. Ça a été assez difficile à vivre puisque depuis le CP j’avais toujours lu, tout le temps, avec plaisir, et là c’était fini (pour être précise, j’ai tout de même relu une fois les Harry Potter pendant les vacances d’été)(je n’y ai d’ailleurs pas retouché depuis !).
Je m’y suis remise progressivement à la fin de ces années, et pour s’en sortir je dirai que le principal est déjà de ne pas culpabiliser : ce n’est pas grave de ne pas lire, il ne faut surtout jamais, jamais se forcer. Ensuite, c’est de reprendre avec des textes plutôt simples à lire et courts (j’ai fait tout l’inverse pendant la prépa puisque j’ai voulu me forcer à lire Crime et Châtiment de Dostoïevski)(c’était une très mauvaise idée)(genre, très très)(et pourtant j’adore Dosto)(mais alors quand tu as déjà du mal à te concentrer sur Petit Ours Brun, les romans russes où chaque personnage a au moins quatre prénoms officiels, deux noms de famille et sept surnoms c’est laborieux).
Finalement, et c’est en fait le plus important, de se diriger vers ce qui nous attire le plus sur le moment, sans se dire que ce n’est pas assez bien. J’ai pu voir trop souvent des lecteurs culpabilisant parce que les romans qui les attirent sont au choix jeunesse/bit-litt/Harlequin/policier/Naruto/Marc Lévy… mais la lecture c’est un plaisir, pas un concours de qui a la plus grosse (culture) (et puis la littérature jeunesse, policière & co n’a pas a être rabaissée face à la classique, il y a comme partout des chef-d’oeuvre et des ratés) !
Bref, laissez les rageux rager, lisez ce que vous voulez, arrêtez-vous en plein milieu de la lecture si ça vous gonfle, reprenez sur quelque chose de différent, vous faites ce que vous voulez.

Qu’est-ce qu’un lecteur ?

Quelqu’un qui lit, déjà et évidemment, et par lire je n’impose aucune restriction de genre (cf. paragraphe du dessus). Je visualise aussi le lecteur comme quelqu’un de plus empathique à force de vivre toutes ces vies par procuration, de moins fermé à la différence, mais en réalité je sais bien que c’est faux : notre premier ministre a écrit un texte sur les hommes qui lisent et ce n’est visiblement pas la tolérance qui l’étouffe. En dehors de cette pique complètement gratuite – mais qui me fait plaisir – il y a trop de lecteurs élitistes, obtus, enfermés dans leurs petites morales étriquées, sexistes, racistes et homophobes pour que je ne m’aventure à faire un portrait général.
Bref, un lecteur c’est quelqu’un qui lit, et c’est déjà pas mal !


Et vous, quelles sont vos habitudes de lecteurs ?
J’adorerais lire vos réponses, en commentaire ou ailleurs !

Publicités

25 réflexions sur “Mon rapport à la lecture

  1. Tu lis super vite ! 😮 Et je te comprends pour la relecture, je passais mon temps à ça étant enfant (ma soeur m’en veut parce que j’ai abîmé ses Club des Cinq à force…) et j’aimerais bien recommencer ! (enfin, pas au même rythme qu’avant :’) )

    Et j’arrive pas à voir les bouquins que tu as dans ta PAL, je crois bien que tu as Balzac et Marguerite Yourcenar, et il me semble avoir vu Duong Thu Huong… Et sinon, je suis bien d’accord avec toi ! L’élitisme n’a sa place nul part.

    Aimé par 1 personne

    • Un volume du Club des Cinq peut-il rester en bon état de toute façon ? C’est comme les Fantômettes et compagnie, c’est fait pour être abîmé par les enfants :p

      Pour ma PAL, de gauche à droite (c’est vraiq ue ce n’est pas lisible du tout) :
      – Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche, mais bon ça fait 6 ans qu’il est là donc je pense qu’un jour j’abandonnerai l’idée de le commencer
      – Le docteur Jivago de Pasternak
      – Poésies de Louise Labé que j’avance tranquillement
      – Terres des oublis de Duong Thu Huong, bien vu 🙂
      – Claudine à Paris de Colette
      – L’oeuvre au noir du Yourcenar
      – Récits du Vieux Royaume de Jaworski (mais je n’ai pas aimé Janua Vera compris dedans donc j’hésite entre m’en débarrasser ou lui donner une deuxième chance)
      – Le lys dans la vallée de Balzac

      Et sous le Goliarda Sapienza il y a un petit texte sur les couvertures offert par ma librairie lors de la fête des libraires !

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis admirative de ton rythme de lecture (en ce moment je n’ai pas le temps de lire), et j’ai adoré lire tes réponses, il faut vraiment que je me penche sur Dostoievsky. Et puis tu as raison beaucoup de lecteurs se vantent de lire et se permettent de critiquer les goûts des autres alors que chaque livre apportent différemment mais déjà c’est un énorme plaisir dans la vie.

    Aimé par 1 personne

    • Pour Dostoievsky je te conseille les frères Karamazov si tu es prête à te lancer dans un méga pavé, mais il a aussi écrit des textes assez courts parfaits pour le découvrir !

      Tout à fait, je pense qu’on peut tout à fait trouver un livre ou un auteur nul sans non plus juger les lecteurs qui l’apprécient et ce que ça peut leur apporter d’ailleurs.
      Merci de m’avoir taguée en tout cas, j’ai beaucoup aimé lire tes réponses et répondre à ce questionnaire 🙂

      J'aime

      • J’ai l’Idiot dans ma PAL en fait que j’aimerai découvrir, surtout qu’il me l’a été conseillé par quelqu’un que j’aime beaucoup. Mais je pense le lire rapidement après mes relectures parce que j’ai constaté que l’été se prêtait bien aux relectures et aux redécouvertes qui ont bouleversé mon existence.

        Aimé par 1 personne

        • Je ne l’ai pas lu mais c’est prévu, j’ai parfois entendu que c’était en plus son meilleur.

          Et c’est tout à fait vrai, je suis moi même en pleines relectures 🙂

          J'aime

  3. Quel plaisir de te lire ! c’est vraiment agréable, et très humain. Ce tag reflète vraiment une belle partie de toi ( non pas que tu en ais une laide, je n’en sais rien hein mais tu as compris où je veux en venir… J’espère… Fichue maladresse haha. )
    Comme les deux commentaires ci-dessus, je reste scotchée face à ton rythme de lecture, et une part de moi t’envie. C’est vraiment dingue que tu parviennes à lire autant ! En plus, je lis ça après une après midi où je n’ai lu que 50 pages tellement je n’arrive plus à me concentrer et que le début du roman que j’ai entamé ( j’en profite pour dire que c’est l’Oeuvre au Noir de Yourcenar, comme tu l’as dans ta PAL ! ) ne m’emballe pas plus que ça pour le moment… ( ou alors je voue une résistance aux livres pour la rentrée en ce moment.. )
    Ton passage sur la prépa m’effraie un peu, parce que je crains aussi être prise d’une énorme panne de lecture durant les 2 ans qui arrivent… C’était à cause du rythme des cours, ou aucun rapport que tu as eu cette fameuse panne ? En tout cas, tout les passages entre parenthèses m’ont bien fait rire !

    L’élitisme, ça craint du boudin en tout cas.

    Aimé par 1 personne

    • Olalah, merci, je crois que c’est un des plus jolis compliments qu’on m’ait fait sur un article ♥

      Ahah, moi je trouve ça fou que vous trouviez mon rythme admirable :p En fait c’est juste que je lis rapidement (sûrement puisque je lisais beaucoup au primaire et au collège) et ensuite… c’est quand même en partie grâce aux transports en communs :p Durant toutes mes études et mes stages j’ai du prendre le métro / rer / bus / train quasiment quotidiennement et pour des durées parfois très longues donc en cumulé sur une année ça permet de lire pas mal de romans !
      Quand je suis chez moi je lis avec plaisir mais à un rythme plus « normal » 🙂

      Qu’est ce que tu dois lire pour ta rentrée d’ailleurs ?
      Et pour la prépa, j’étais en filière scientifique déjà, donc ça laissait très peu de place à un esprit littéraire. J’étais en plus très mauvaise parce que ce n’était pas une filière dans laquelle j’aurai du m’engager (meuf en MP mais bonne que en français et en anglais), DONC je n’écoutais rien en cours DONC je passais trois plombes à tout rattraper chez moi DONC je n’avais le temps pour rien d’autre. Et j’étais dans mes temps libres trop fatiguée pour réussir à me concentrer sur autre chose que des sitcoms.
      Bref, ça a un rapport mais il est très lié à mon parcours, j’ai des amis qui ont continué de lire tout à fait normalement en prépa, il n’y a pas de raison que ça t’arrive aussi 🙂
      (mes conseils pour la prépa c’est :
      – écouter en cours au maximum
      – ne pas bosser tous les soirs jusqu’à pas d’heures, te donner un horaire pas trop tard où tu arrête TOUT, tant pis si le boulot n’est pas fini et que tu n’as pas tout révisé, après ça tu fais ce que tu veux sans culpabiliser et tu te fais une grosse nuit
      – au moins un jour complet le weekend où tu oublie le boulot et tu fais autre chose
      J’ai fait ça la deuxième année et j’ai été moins mauvaise déjà (tu te concentre mieux quand tu dors), et surtout j’ai bien mieux vécu l’année)

      Et complètement, c’est même à graver dans le marbre !

      Aimé par 1 personne

      • Oh bah de rien, j’allais pas garder ça pour moi tout de même ! ♥

        Tu vas devenir notre messie du rythme de lecture ! xD C’est assez hallucinant je trouve d’avoir une centaine de BD lues en plus de la centaine de romans déjà, puis savoir que tu lis 100 pages en moins d’une heure… Ca me scotche, pour beaucoup c’est en une heure c’est plutôt 50 pages quoi. x) Aaaah je connais que trop bien ça ! Comme j’ai fais 3 ans de bus pour le lycée avec des horaires qui m’ont rendu un peu folle, j’ai pas mal occupé mes trajets à lire (et dormir aussi, parce que bon, je tenais mal le réveil à 5h du matin haha )et je me rends compte que je lisais bien plus vite dans cette période là d’ailleurs. En plus y’a un peu ce rush de « finir le chapitre avant d’arriver à l’arrêt  » haha.

        C’est vrai que j’ai un peu parler avec quelqu’un qui a terminé sa prépa scientifique et ce qu’il me disait du cursus de français était pas très élogieux ( enfin, les contrôles de français a résumer 3 oeuvres et en faire des commentaires si je me rappelle bien, c’est infaisable avec un temps limiter quand même 8.8 ) mais les oeuvres au programme ont l’air pas mal intéressantes ! ( bon ok c’est parce que y’avait la Maison de Poupée d’Ibsen que je dis ça u.u ) Tu as eu du courage en tout cas pour faire ta deuxième année et ne pas être découragée ! En tout cas merci beaucoup pour ces conseils, je vais les noter dans un carnet tiens, et j’essaierais de les appliquer autant que possible même si je t’admets que je vais sans doute avoir du mal.

        Haha j’imagine bien la belle plaque que ça ferait !

        Aimé par 1 personne

        • Ahah, pour les BD ça ne veut pas dire grand chose, j’en lis parfois de très courtes et les séries de mangas que le compteur a tendance à monter très vite !
          Mais merci beaucoup, même si je n’ai pas l’impression de mériter ces compliments, ça va me monter à la tête ces histoire de messie :p
          5h du matin au lycée 😮 Alors là, chapeau d’avoir tenu à ce rythme en terminant en plus avec tes super résultats, je suis impressionnée !

          Pour la prépa j’ai eu la chance d’avoir un excellent prof de français et des cours passionnants mais c’est clair que ce n’est pas la matière la plus valorisée. Oooh, je ne savais pas qu’ils ont eu la Maison de Poupée, c’est trop bien !
          Et je t’en prie, de toute manière le but c’est de trouver le rythme qui te convient, mes conseils ne sont pas universels 🙂

          Aimé par 1 personne

        • Certes mais ça reste un investissement en temps ! ( surtout si tu lis comme moi en mettant des plooombes parce que tu regardes comme une enfant ébahie tous les détails … ) Tu les achètes pour la plupart ou tu fais des emprunts à la bibliothèque ? Parce qu’à ce rythme tu vas avoir lu tous les rayonnages. xD
          Bon d’accord… J’exagère un peu ( juste un petit peu haha ) avec le messie… Mais ! Tu mérites ces compliments, en tout cas je n’ai aucunes raisons qui me prouvent le contraire. :p
          La joie d’habiter à la campagne et de ne pas avoir supporté l’internat, j’avais plus le choix. xD Mais honnêtement à la fin je ne tenais plus, je me réveillais à 5h40 ( voire des fois pire.. ) pour mon bus qui était à 6h06… Je pouvais pas tenir une année de plus honnêtement. xD Maaah merci, c’est adorable ! ♥ Je pense que beaucoup peuvent le faire, quand tu n’as pas d’autres solutions de toute manière, ton corps s’habitue plus ou moins au bout d’un moment..

          C’est vrai que ça aide tellement d’avoir de bons profs passionnés ! Tu devrais regarder la liste des livres en prépa scientifique, ils ont une sélection qu’est plutôt sympa je trouve, Là pour la rentrée, il y a l’Odyssée d’Homère, et AU coeur des ténèbres de Joseph Conrad ( puis un texte philosophique, ce qui est bien c’est la diversité du genre aussi ! )
          Je vais tout de même tenter de les appliquer, mais comme je suis qu’une grande stressée, je travaille toujours trop ( donc me trouver un rythme c’est toujours la galère haha ) donc me dire par exemple « le dimanche je travaille pas », ça va pas être facile, va falloir que je torde mes habitudes. :’)

          Aimé par 1 personne

        • Ah non, j’emprunte quasiment tout ce que je lis (romans et BD) à la bibliothèque ou à des amis, c’est très rare que j’achète, je ne m’en sortirais pas autrement ! Et j’ai de la chance, il y a beaucoup de bibliothèque à Lyon donc il me reste de la marge avant d’avoir tout éclusé :p
          J’espère que tu vas avoir moins de trajets à faire l’an prochain alors ♥

          Eh eh, j’ai déjà vu la sélection de cette année (ma petite sœur a le même âge que toi et rentre en prépa aussi), ça fait longtemps que je voulais lire l’intégrale de l’Odyssée et Conrad donc je vais en profiter 😀
          C’est clair que le rythme de travail c’est vraiment quelque chose de pas évident à trouver… et la prépa ça aide bien pour ça 🙂
          Bon, mais tu fais attention à toi l’an prochain alors 😉

          Aimé par 1 personne

        • Ah c’est vrai que c’est l’avantage des grandes villes ! C’est pas comme ma petite campagne où le choix est carrément plus restreint haha ( ouais enfin, si j’étais moins compliquée question graphisme je passerais pas des heures à chercher une BD aussi xD ) Ca va du coup, tu as encore un bon stock pour tenir. :’)
          Oh t’es toute mimi ! Mais t’inquiète pas, à la rentrée je n’aurais plus que deux trajets, comme c’est des chambres individuelles j’ai choisis l’internat !

          Oh ! Bon courage à elle alors ! Haha cette triche, mais t’as bien raison, faut profiter. :p
          Je vais essayer autant que possible,promis ! Merci beaucoup en tout cas, tes attentions me touchent. ♥

          Aimé par 1 personne

      • Ah mince je réalise j’ai oublié de répondre à ta question oulala pardon. >< Du coup, dans ce que j'ai à lire, en roman il y a ;
        – Solal d'Albert Cohen,
        – L'oeuvre au noir de Marguerite Yourcenar,
        – Aurélien d'Aragon.
        Côté théâtre :
        – Ruy Blas d'Hugo,
        – Le cid de Corneille,
        – Ubu Roi de Jarry,
        – Les Paravents de Genet;
        – Le Mariage de Figaro de Beaumarchais.
        Et enfin, en poésie, je n'ai pas les recueils entiers à lire mais juste des feuillets :
        – Fureur et Mystère de René Char,
        – Les châtiments d'Hugo.
        – Les Tragiques d'Agrippa d'Aubigné.
        – Le roman inachevé d'Aragon.

        Je n'avais pas les feuillets en tête par contre pour la poésie donc désolée de ne pas te les avoir renseigner (cette flemme d'aller relire pour la énième fois les conseils de lectures…. )

        Aimé par 1 personne

        • C’est trop aimable merci beaucoup. :’)
          Wow, c’est dingue que sur la liste il n’y en a que deux que tu n’as pas lu… Je te conseille vivement Figaro, même si personnellement j’ai ma préférence pour le Barbier de Séville, mais le mariage est vraiment intéressant et puis Beaumarchais est plutôt génial !
          Hé non, et dire que c’est « que » l’hypokhâgne, qu’est-ce que ça va être la khâgne olala..

          J'aime

        • Eh bien je ne sais plus… je n’ai pas lu L’Autre Tartuffe, c’est sûr, le Barbier de Séville je crois l’avoir étudié en classe mais sans certitude. Il faudrait que je le feuillette, ça me reviendra peut-être !

          Aimé par 1 personne

        • Si ça peut t’aider à t’en rappeler, pour sum-up de mémoire rapidement le Barbier de Séville, c’est quand il y a toute une magouille pas possible du Comte pour épouser Rosine, qui est enfermée chez le docteur Bartholo qui veut l’épouser.

          Aimé par 1 personne

  4. C’est fou, je me retrouve dans quasiment toutes tes réponses, sauf la PAL, qui chez moi envahit toute la table de nuit, déborde en une haute pile à côté et commence même doucement à partir à l’assaut du bureau 😂.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s