Où acheter ses livres ?

acheter_livres.png

Aujourd’hui, un article un peu hors sujet dans lequel je vais parler de l’aspect bassement matériel de la lecture : l’achat de la came des livres.
Si vous lisez, vous n’êtes pas sans savoir que cette passion peut revenir cher, voire très cher selon votre rythme de lecture ; mais il y a aussi plein de questions qui gravitent autour de l’achat d’un livre. Support dématérialisé ou livre ? Occasion ou neuf ? Quid de l’éthique et de l’écologie ? Comment faire quand on n’a pas un radis dans son porte-monnaie ?

Je vais donc explorer un peu les options pour se fournir en livres, en achat ou autrement (bon, je n’ai pas non plus été jusqu’à parler des prêts entre ami·e·s puisque ça implique déjà d’avoir des lectrices ou lecteurs dans votre entourage, ce qui n’est pas le cas pour tout le monde, je le sais !). C’est un article qui paraîtra un peu « duh » pour beaucoup, mais je réalise peu à peu que certain·e·s ne connaissent pas les solutio
J’espère que cela nous donnera l’occasion de discuter ensemble de ce sujet ô combien important, mais quelquefois un peu épineux.Lire la suite »

Publicités

3 OVNI de la BD à découvrir

BD_OVNI.png
Michael DeForge, présenté dans l’article, a aussi dessiné cette BD disponible sur Tumblr

Votre tonton ne jure que par Tintin et Milou ? Vous en avez marre d’Astérix et souhaitez dynamiter un peu votre bibliothèque à l’aide de quelques BD particulièrement atypiques ?
Vous voici au bon endroit ; aujourd’hui, je vous présente trois œuvres qui touchent à ce que le Neuvième Art peut produire de plus étrange !

C’est donc un article qui risque de ne pas forcément vous tenter. Que ce soit par la forme ou sur le fond, ces BD sont des anomalies et peuvent donc diviser ; tout le monde ne cherche pas la même chose dans ses lectures, et pour beaucoup c’est le confort d’un univers et d’un dessin familier qui rend l’expérience la plus agréable (ce n’est pas un mal, d’ailleurs).
Avec les anomalies culturelles, il y a en plus le risque que ce soit un peu abscons ou que le seul intérêt de l’œuvre réside dans son côté atypique, rendant la lecture un peu anecdotique ou décevante.

Les trois BD de la sélection sont très différentes dans leur côté OVNI, mais j’ai passé un très bon moment de lectures avec toutes (avec un coup de cœur marqué pour la toute première).
Voici donc : un récit initiatique très touchant sur l’adolescence, servi par un pitch et un dessin plutôt bizarre ; un recueil d’humour débile ; une série brisant totalement le quatrième mur.

J’espère que vous trouverez votre bonheur, que vous serez surpris·e·s, ou les deux !

Lire la suite »

C’est le 1er, je balance tout ! #19

On est en septembre ! Je vais arrêter de la jouer « olala déjà si tard dans l’année mais où passent donc les mois et qu’arrive-t-il à ma jeunesse » mais je le pense fort quand même.

Le mois dernier, je n’ai lu quasiment que des lectures très courtes (moins de 300 pages, voire de 100 pages) parce que je n’arrivais à me concentrer sur rien : plutôt que de me dégoûter de romans longs et denses (comme Et quelquefois j’ai comme une grande idée), j’ai préféré les mettre en pause pour me replonger dedans quand j’en aurai l’envie.

Comme d’habitude, c’est le premier, je balance tout est un bilan mensuel de lectures : top & flop des livres et sélection des articles préférés glanés sur la toile (merci à Lupiot pour le concept).
N’hésitez pas à venir en commentaire si vous voulez plus de détails sur mes lectures !

jebalancetout19.png
En août j’ai lu : 6 romans/nouvelles, 2 essais, 2 BD et une pièce de théâtre

Lire la suite »

Les mangas de ma vie

mangas_de_ma_vi.png

Bonjour à tou·te·s !
Depuis quelques mois, je lis beaucoup de mangas et je m’intéresse d’un peu plus près aux nouveautés françaises, ce qui ne m’était pas arrivée depuis plus de six ans. Ça fait plaisir, et ça m’a donné également envie d’en parler un peu plus sur blog, en replongeant dans mes vieux coups de cœur et en partageant plus souvent mes découvertes les plus récentes. Vous commencez – je pense – à cerner un peu mes goûts en matière de romans sur le blog, j’espère que cet article vous éclairera sur mes affinités en matière de mangas !

Si vous en lisez également, peut-être avez vous la même expérience que la mienne (même si je ne l’espère pas) : les gens regardent parfois ces lectures de haut, comme quelque chose de mal ou d’enfantin. Encore aujourd’hui, j’ai quelquefois des réactions surprises sur mon amour du genre, comme s’il était incompatible à la lecture de romans ou d’essais. C’est d’ailleurs bien le seul format de lecture qui peut déclencher des réactions aussi outrées (vous imaginez quelqu’un dire « oh mais tu lis des romans ? T’as pas passé l’âge ?/C’est pas un peu violent ? »), même si j’ai tout de même l’impression que c’est à présent bien plus accepté et anodin.
Bref, aujourd’hui je fais un petit retour dans le temps pour vous parler de dix œuvres m’ayant accompagnée dans ma vie de lectrice. Le choix a été douloureux et j’ai laissé de côté certaines de mes séries préférées pour arriver à un juste équilibre entre « raconter un peu sa vie » et « raconter beaucoup trop sa vie c’est gênant ».
Attention, c’est long !

Lire la suite »

La Massaia – Paola Masino

la_massaia_paola_masino.png

Ça alors, c’est la première fois que je lis et chronique un roman de la rentrée littéraire !
Et ce miracle est dû aux éditions de la Martinière, qui ont eu la bonté de m’envoyer ce roman italien le mois dernier (‘fin c’est pas complètement désintéressé non plus hein, je me doute bien que ça fait partie de leur promo)(même si, je préfère le préciser : je n’ai eu aucune obligation d’écrire un article ou de faire une publication Instagram, et je raconte ici exactement ce que je veux).

Plus je tiens ce blog, plus je suis au courant de l’actualité littéraire, alors même que je ne m’y étais jamais intéressée auparavant. Cette année, j’attends même de pied ferme Moi, ce que j’aime, c’est les monstres d’Emil Ferris (une BD qui semble incroyable et que mon libraire essaye déjà de me vendre), En nous beaucoup d’hommes respirent, une autobiographie de Marie-Aude Murail (mon écrivaine favorite quand j’étais enfant) et Sorcières de Mona Chollet (on peut me vendre n’importe quoi parlant de sorcières).
Pour moi, le gros point noir des parutions annuelles, c’est que les romans sont en grand format ; mettre vingt euros dans un livre de 300 pages, c’est un non catégorique.

C’est pourquoi je n’aurais pas acheté La Massaia de moi-même à sa parution mais (et le mais est très important) il aurait tout de même directement atterri dans ma liste d’envies, en attendant sa sortie en poche. Pourquoi ça ? Eh bien parce que c’est un classique féministe de la littérature italienne, paru en 1946 mais traduit en France pour la première fois. J’ai eu comme des réminiscences de l’Art de la Joie (mais c’est parce que je suis monomaniaque) quand on me l’a proposé, et c’est bien pour ça que je l’ai accepté ; je n’accepte les services de presse que lorsque je les aurais lus par moi-même.

Après cette parenthèse sur la rentrée littéraire et les réceptions presse, passons au vif du sujet : La Massaia, c’est bien ?

Lire la suite »

Miscellanées #14

Wouhou, plein de sorties culturelles à signaler depuis juin dernier !
Je garde donc les films, séries et autres découvertes faites depuis plus de deux mois en réserve pour vous en parler cet automne (vivement l’automne) : aujourd’hui, je vous parle d’un concert, d’une pièce de théâtre, des studios Harry Potter et d’une exposition lyonnaise aux frontières du surnaturel.

Concert – Seu Jorge

seujorge.png

Je parlais brièvement de Seu Jorge en mars, eh bien en juillet j’ai pu le voir sur scène, aux nuits de Fourvière, pour un concert de toute beauté !
Le chanteur était accompagné par l’orchestre national de Lyon, donnant un côté encore plus majestueux à ses chansons… même si j’avoue que j’aimais déjà beaucoup la simplicité de la guitare et sa belle voix. C’était très beau avec l’orchestre, mais c’était déjà très beau à la base et le concert ne m’aurait pas déplu sans accompagnement !
Seu Jorge semble en plus adorable, il a raconté plein de petites anecdotes, entre deux chansons, sur sa vie, le tournage de La vie Aquatique et la façon dont on lui a proposé de faire ces reprises et d’apparaître dans le film (le mec a côtoyé de près Cate fucking Blanchett, Bill Murray, Owen Wilson…. je suis peut-être un peu jalouse). Il a fait un très bel hommage à David Bowie et certains instants de concerts étaient vraiment magiques. Le public était en plus survolté, la communauté brésilienne de Lyon étant venue accompagnée de moult drapeaux, et les coussins ont volé avec entrain avant le rappel (pour les non-lyonnais, apprenez que le lancer de coussin en fin de spectacle à Fourvière est une tradition locale).
Bref, un concert pile comme je le voulais, plein de joie et de symbiose cosmique musicale ♥

Seu Jorge & l’Orchestre National de Lyon
Vu aux Nuits de FourvièreLire la suite »

Voyage littéraire en Italie

italie.png

Que vous soyez en vacances ou chez vous alors que tout est fermé (Lyon se transforme en ville fantôme en août, c’est impressionnant), peut-être êtes vous en quête de littérature pour voyager un peu… ou accompagner vos pérégrinations.
Aujourd’hui, je vous emmène donc faire un petit tour en Italie, depuis le sud des Alpes jusqu’aux confins de la Sicile. J’ai essayé de varier les plaisirs : entre thriller, bande-dessinée contemplative, romance ou roman historique, j’espère que vous y trouverez votre bonheur !

Et si vous êtes grand voyageur littéraire et que cette sélection vous laisse sur votre faim, je vous invite à découvrir également mes propositions de livres pour voyager au Portugal !
Lire la suite »

C’est le 2, je balance tout ! #18

C’est la reprise pour le blog !
Mais je suis un peu à la bourre sur mes articles du mois : si août est aussi caniculaire que ces dernières semaines, le rythme habituel ne reviendra peut-être qu’en septembre (j’essaye d’allumer au minimum mon ordinateur quand il fait déjà 30 degrés chez moi).

Autre conséquence de la chaleur, j’avance à tous petits pas dans ma lecture d’Et quelquefois j’ai comme une grande idée de Ken Kesey, un roman super mais très exigeant (il y a des changements de temporalité et de narrateur au milieu d’un paragraphe, j’ai trop chaud pour survivre à ça) ; j’ai donc lu beaucoup de BD et mangas ce mois-ci.

Si vous venez d’arriver et que vous ne connaissez pas le principe, c’est le premier, je balance tout est un bilan mensuel de lectures : top & flop des livres et sélection des articles préférés glanés sur la toile (on dit merci à Lupiot pour l’idée).
N’hésitez pas à venir en commentaire si vous voulez plus de détails sur mes lectures !

jebalancetout18.png
En juillet j’ai lu : 18 mangas, 6 romans, 5 BD et un essai

Lire la suite »

C’est le 3, je balance tout ! #17

On est en juillet, damned ! où sont passés les six derniers mois ?

Le temps passe vite et le mois de juin plus encore : je l’ai vécu à cent à l’heure et le corollaire, c’est que je n’ai pas écrit un seul mot pour le blog. Oups !

Juillet sera donc peut-être un mois de pause bloguesque, au mieux de publications sporadiques. J’ai décidé de ne pas me mettre la pression, j’ai déjà assez de choses à gérer en ce retour de vacances (mais je reviendrais de toute façon en août, au rythme habituel).

Étonnamment, malgré un emploi du temps ministériel, j’ai eu beaucoup de temps pour lire (il faut dire que j’ai pris beaucoup les transports, ça aide). J’ai lu un peu de tout et j’en suis bien contente : j’ai enfin pu me remettre un peu aux gros pavés des sagas de fantasy, youpi !

Si vous venez d’arriver et que vous ne connaissez pas le principe, c’est le premier, je balance tout est un bilan mensuel de lectures : top & flops des livres et sélection des articles préférés glanés sur la toile (on dit merci à Lupiot pour l’idée).

jebalancetout17.png
En juin j’ai lu : 9 romans et 2 mangas

Lire la suite »

Autour du monde, elles écrivent

autour-du_monde.png

Voilà l’été !
L’occasion rêvée pour rester enfermée dans le noir jusqu’à septembre en s’aspergeant d’eau thermale toutes les trois minutes, pour maudire les moustiques et pour enchaîner bouquin sur bouquin.
Si, comme moi, vous n’avez aucun voyage sur une île paradisiaque prévu durant les mois de grosse chaleur, voici le challenge parfait. Et si vous partez mais que vous ne savez pas trop quoi glisser dans votre valise, voici de quoi vous donner un peu d’inspiration.

Ce défi littéraire a été organisé par Éléonore B. et Une vie, des livres, un grand merci à elles pour cette chouette idée qui permet de partir à la découverte d’autrices du monde entier !
Le principe est simple : à chaque saison, partons à la découverte d’écrivaines d’une ou plusieurs régions du monde. En plus de ça, le challenge propose de lire des classiques, autobiographies ou récits de voyage également écrits par des femmes.
Un beau programme dont le contenu est très libre et malléable : il n’y aucune date limite pour le commencer ni le finir et c’est vraiment ce qui m’a motivée à m’y lancer (les défis trop rigides j’ai déjà donné, et c’est souvent plus de stress que de plaisir).
Je ne sais pas quand je compléterais le challenge, mais j’ai bien envie de tenter le coup et de vous faire un petit bilan sur le blog de mon avancée de temps à autre ! (J’en parlerais probablement un peu plus sur Instagram, où j’écris – quand j’y pense – des avis un peu plus succins de mes lectures qu’ici.)

Lire la suite »